Nintendo a écoulé 1,95 millions de Switch Lite. La nouvelle console portable a déjà trouvé son public.

Cet été, Nintendo a surpris tout le monde en officialisant la Switch Lite, une console 100 % portable qui n’a plus de Switch que le nom (et le catalogue, à quelques exceptions près). On guettait non sans impatience si le lancement allait être réussi. D’après les chiffres fournis par Nintendo dans son bilan financier publié le 31 octobre, il l’est : la Switch Lite s’est écoulée à 1,95 million d’exemplaires entre le 20 septembre et… le 30 septembre.

Durant le deuxième trimestre de l’année fiscale 2019/2020, Nintendo a vendu 4,8 millions de Switch — tous modèles confondus. Cela veut dire que la version Lite pèse pour un peu plus de 40 % du volume. Ce qui permet à la gamme d’observer une forte hausse par rapport à la même période en 2018 (+ 50 %) et de passer devant la PlayStation 4 sur les ventes réalisées en 2019 (9,4 contre 8,6 millions). Au passage, la Switch dépassera bientôt la Super Nintendo dans le classement des consoles de salon les plus vendues (41,67 contre 49,1 millions).

Quelle place donner à la Switch Lite ?

Nintendo rattache naturellement les ventes de la Switch Lite à celles de la Switch normale. Ce qui veut dire que, commercialement parlant, elle est aussi considérée comme une console de salon aux yeux des observateurs. Nous serions pourtant tentés de la dissocier de cette catégorie et de la comparer aux autres consoles portables. Il est encore trop tôt pour connaître sa place dans l’histoire mais toujours est-il que face aux Game Boy, Nintendo DS et autres 3DS, la Switch Lite aura du pain sur la planche.

Pour preuve :

  • Nintendo DS : 154,02 millions ;
  • Game Boy (+ Color) : 118,69 millions ;
  • Game Boy Advance : 81,51 millions ;
  • 3DS : 75,45 millions.

On n’imagine pas la Switch Lite atteindre de tels chiffres, compte tenu du fait que ses ventes sont cannibalisées par celles de la Switch normale (qui offre plus pour quelques dizaines d’euros supplémentaires). Il n’empêche : la nouvelle console portable de Nintendo prouve que le constructeur nippon n’a aucun égal quand il s’agit de mettre des produits dans les poches sacs des gens. Par ricochet, la Lite vient faire mentir celles et ceux qui pensaient que lancer une Switch limitée — et perdant son principal argument marketing — n’avait rien de très pertinent. Pour 200 euros environ, la Lite reste une porte d’accès à un formidable catalogue de jeux.

Partager sur les réseaux sociaux