La PlayStation 4 a franchi un sacré cap dans son cycle de vie. La voilà propulsée au rang de deuxième console de salon la plus vendue de tous les temps, derrière l'indéboulonnable PlayStation 2.

Sony a publié les chiffres du deuxième trimestre de l’année fiscale 2019/2020, l’occasion de découvrir que la PlayStation 4 est désormais à 102,8 millions d’exemplaires vendus. Une performance colossale qui lui permet de se hisser à la deuxième place des consoles les plus vendues de tous les temps. Elle a dépassé la Wii (101,63 millions) et la PlayStation première du nom (102,49 millions).

Toutefois, la PlayStation 4 ne devrait pas grimper plus haut. La PlayStation 2, écoulée à plus de 155 millions d’unités, paraît hors d’atteinte. D’autant que le communiqué publié le 30 octobre 2019 indique noir sur blanc que les ventes de PS4 s’essoufflent. Ce constat était déjà d’actualité l’année dernière. Il n’empêche, la carrière de la console restera belle.

Sony vend de moins en moins de PlayStation 4

Sauf immense baisse de prix qui n’aurait aucun précédent dans l’histoire du marché vidéoludique, la PlayStation 4 ne rattrapera pas la PlayStation 2. D’ailleurs, même Sony ne semble pas y croire. La multinationale a revu ses prévisions : alors qu’elle s’attendait à écouler 15 millions de PS4 entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020, elle sera déjà très heureuse d’atteindre un volume de 13,5 millions d’exemplaires. Durant l’année fiscale 2018/2019, 17,8 millions de PS4 avaient trouvé preneur.

Marvel’s Spider-Man // Source : Sony Interactive Entertainment

L’exercice en cours avait pourtant démarré sur des bases similaires, avec 3,2 millions d’exemplaires écoulés durant Q1. Hélas, les ventes ont chuté en Q2 : de 3,9 à 2,8 millions (- 28 %). L’absence de grosses exclusivités et l’âge de la PS4, lancée en 2013, constituent des facteurs explicatifs. En 2018, la console avait vécu une belle rentrée grâce à Marvel’s Spider-Man. On rappellera aussi que Sony a repoussé la sortie de The Last of Us Part II, désormais attendu pour l’année fiscale suivante.

À l’arrivée, Sony peut se targuer de dominer totalement le podium des consoles de salon les plus vendues de tous les temps, qu’elle partageait auparavant avec Nintendo (et sa Wii). Voilà qui devrait donner un surplus de confiance au géant japonais à quelques mois du lancement de la PlayStation 5.

Partager sur les réseaux sociaux