Un joueur qui avait pu tester le nouveau volet de Fortnite en avant-première a révélé plusieurs informations importantes sur le jeu. Epic Games n'a pas apprécié, et le poursuit aujourd'hui en justice.

Ronald Sykes risque très gros. Le joueur américain aussi connu sous le pseudonyme @invisiblellama9, ou @FNGzus (le compte désormais désactivé), est poursuivi en justice par Epic Games pour avoir fait fuiter plusieurs informations concernant le chapitre 2 de Fortnite alors qu’il avait pourtant signé un accord contractuel de non-divulgation (NDA).

Le studio américain a mis son jeu hors ligne pendant près de 40 heures, à compter du dimanche 13 octobre, afin d’effectuer la plus grosse maintenance jamais connue. Au lieu d’une saison 11, Fortnite est finalement revenu avec un Chapitre 2 (saison 1) et de nombreux gros changements, notamment au niveau de la carte de l’île et du gameplay.

Fortnite, chapitre 2, saison 1 // Source : Epic Games

Ronald Sykes avait fait partie d’un petit groupe de joueurs privilégiés qui avaient été invités, le 21 septembre dernier par Epic Games, à tester le nouveau Fortnite, « en échange de ses retours et de la promesse qu’il ne divulgâcherait rien ».

«  L’information est une monnaie d’échange », écrit Epic dans sa plainte déposée devant le tribunal de Californie le 25 octobre 2019, partagé par Polygon. «  Sykes a tiré profit de ce qu’il a appris lors de son test organisé par Epic. Il en a tiré profit aux dépends d’Epic, mais aussi des membres de la communauté de Fortnite qui attendaient impatiemment la nouvelle saison du jeu, et qui se sont fait gâcher la surprise par les leaks de Sykes.  »

« On peut nager dans la saison 11 »

Sur un compte Twitter différent de son officiel, le joueur aurait notamment affirmé qu’il avait « testé la saison 11 » de Fortnite et qu’il pouvait partager des informations en privé. Il aurait ensuite, via un compte encore différent, affirmé que les joueurs pourraient nager dans la nouvelle version du jeu, ce qui est un élément majeur parmi les changements apportés avec le Chapitre 2. Il aurait également partagé une image, qui circulait depuis quelques jours sur Reddit, de la potentielle nouvelle carte de l’île du jeu, affirmant que celle-ci était « 100 % vraie ». Elle l’était.

Il ne nous a pas été possible de confirmer que ces comptes Twitter étaient vraiment reliés à Ronald Sykes. Epic Games affirme qu’ils le sont.

Captures d’écran des tweets mis en cause par Epic Games // Source : Plainte d’Epic Games
Captures d’écran des tweets mis en cause par Epic Games // Source : Plainte d’Epic Games

Epic Games ne demande pas de montant précis d’amende ou de dommages, mais le studio demande au tribunal d’ordonner à Sykes de payer ses frais d’avocats et une « certaine somme qui reflette les dommages maximaux causés », ce qui pourrait coûter très cher au jeune homme.

Fortnite est un jeu de construction et de survie qui a atteint 250 millions de joueurs et joueuses inscrites, avec un maximum de 8 millions de joueurs présents au même moment dans le jeu, apprend-on dans la plainte d’Epic Games.

Partager sur les réseaux sociaux