Pour nous, l'IFA s'achève. C'est donc le moment de faire un bilan des technologies qui nous ont le plus époustouflées, toutes catégories confondues.

La semaine dernière, nous étions à l’IFA de Berlin. Le salon continue d’être accessible pour le grand public, mais toutes les annonces ont désormais été faites et la presse a petit à petit déserté les allées du grand Messe Berlin. C’est donc l’heure du bilan : après plusieurs dizaines de kilomètres de marche, quels sont les gadgets qui ont retenu l’attention de la rédaction ?

LG V30

C’est assez clair : il a éclipsé tous les smartphones présents sur le salon berlinois. La star, c’était lui. Cet engin effilé est un concentré de toutes les technologies mobiles modernes, qu’il s’agisse de l’écran « borderless », de la puissance brute qu’il renferme ou de son appareil photo qui promet d’être d’excellente qualité. C’est aussi un signe de maturité pour LG qui a abandonné les gadgets et s’est concentré sur du haut de gamme pour utilisateurs exigeants  : le smartphone, commercialisé cette année en Europe, embarque par exemple un Quad DAC qui en fera peut-être le chouchou des audiophiles.

Bref, excellente première impression et hâte de vous livrer un test plus complet.

Samsung The Frame

Ce n’était pas une nouveauté, mais plus une mise à jour. Il n’empêche que The Frame de Samsung est un objet qui tend directement vers la direction que nous aimons chez Numerama : fondre la technologie dans le décor afin qu’elle devienne presque transparente. L’idée de transformer le téléviseur en cadre, couplée à la déportation des câbles dans un boîtier externe, transforme cet objet disgracieux en une fenêtre bien plus agréable à regarder.

On espère que cette tendance sera suivie et que les prix de tels objets baisseront.

L’OLED de LG

Samsung a présenté en grande pompe ses téléviseurs QLED qui permettent d’avoir des dalles démesurées, une meilleure luminosité et quelques autres caractéristiques que l’OLED n’a pas. Il n’empêche qu’en termes de colorimétrie ou de contraste, l’OLED de LG a une longueur d’avance très nette. Les nombreux téléviseurs que nous avons pu voir sur le salon sont à couper le souffle — la démonstration d’une vidéo de l’espace dans le tunnel OLED installé par le constructeur ferait mourir d’envie un architecte de parc d’attractions. LG a en plus raffiné ses propositions avec des téléviseurs extrêmement fins qui s’adaptent aux murs et a, comme Samsung, déclaré la guerre des câbles.

Si le QLED est une technologie d’avenir, on est à peu près sûr que les dalles OLED seront les reines de cette génération de téléviseurs — et peut-être pendant une dizaine d’années encore.

Le Predator X35 d’Acer

L’IFA est aussi un salon de joueurs et les constructeurs le savent. Acer a profité du salon berlinois pour montrer son écran grand public haut de gamme, le Predator X35. Cet engin embarque des technologies déjà connues, mais les concentre dans un ensemble à l’élégance indéniable. C’est précisément ce qui a retenu notre attention : enfin, après des années de lutte, les constructeurs commencent à faire du haut de gamme pour joueur qui ne cumule pas tous les clichés du gaming et peut s’afficher en-dehors d’une grotte.

La 8K de Sharp

La 4K était la reine du salon, c’est un fait. Et pourtant, Sharp a fait un pas en direction de la prochaine génération de dalles. Le grand écran de 70 pouces était déjà impressionnant, mais celui qui nous a vraiment touchés, c’est le petit moniteur de 27 pouces. Très épais, prototype oblige, il parvient tout de même à décrocher la mâchoire quand on s’approche physiquement de la dalle à la recherche des détails… ou des pixels. La technologie balbutie encore, mais pour les professionnels de l’image, ce n’est plus qu’une question de mois avant que les premiers modèles envahissent les gammes (à des prix exorbitants, on l’imagine).

Partager sur les réseaux sociaux