Acer a profité de l'IFA 2017, le salon de la tech berlinois, pour annoncer plusieurs produits. Parmi eux, on retient surtout le Predator X35, un impressionnant écran qui fait rêver.

Ce matin, Acer a tenu une conférence en marge de l’IFA 2017 de Berlin, où se trouve une partie de l’équipe de Numerama pour la couverture du salon.

Le constructeur a bien évidemment levé le voile sur plusieurs gammes de produits à venir et il y en a pour tous les goûts : un écran, des ordinateurs (portables et fixes) et des accessoires mobiles. Et aussi pour tous les usages et toutes les bourses.

On retiendra notamment le Predator X35, un écran aux caractéristiques de rêve, à coupler avec la tour Orion série 9 000.

Predator X35 : un écran de rêve

Acer poursuit la déclinaison de sa gamme Predator, orientée gaming, avec le modèle X35 dont la sortie est prévue pour le 1er trimestre 2018 (à un prix inconnu mais qui s’annonce élevé).

Les ambitions font rêver : une dalle 35″ IPS siglée HDR Ultra et Quantum Dot revendiquant une résolution UWQHD de 3440 x 1440 pixels avec un taux de rafraîchissement de 200 Hz, un temps de réponse de 4 ms et un rétroéclairage LED divisé en 512 zones.

Point de vue design, l’écran, très impressionnant avec son pied façon Tripod et compatible avec la technologie G-SYNC de Nvidia, est sans bord et incurvé.

Il sera le compagnon idéal de la tour Orion série 9 000 dotée d’un refroidissement liquide, d’un processeur Intel Core i9 à 18 cœurs et, aux choix, de quatre cartes graphiques Radeon RX Vega ou d’un SLI de GeForce GTX 1080 Ti. Le but ? Monter jusqu’à la résolution 8K.

Le plein de notebooks

Plus orientés productivité, les futurs notebook d’Acer se déclineront en trois modèles – les Swift 5 (à partir de 1 099 €), Spin 5 et Switch 7 Black Edition (à partir de 1 499 €).

Le premier jouera la carte de la finesse et d’un poids plume sur la balance (moins de 1 kg). Le second, disponible en 13 et 15″ (à partir de 899 et 999 €), est un convertible pour une utilisation plus flexible.

Acer Swift 5
Acer Spin 5

Le troisième est un 2-en-1 avec un écran détachable et un système de refroidissement sans ventilateur, faisant directement penser à une Surface Pro avec sa béquille rétractable automatiquement (mécanisme breveté).

Livré avec un stylet (4096 niveaux de sensibilité à la pression), le Switch 7 Black Edition arbore un écran IPS de 13,5″ (2256×1504 pixels).

Acer Switch 7

Ces notebooks, attendus pour le mois de décembre, intègrent tous les trois un processeur 8e génération d’Intel, en plus d’une technologie biométrique plus sécurisée et d’une compatibilité avec Windows Hello.

Chromebook 15 : un 15,6 pouces orienté multimédia

Moins mobile de par sa taille plus imposante, le Chromebook 15 risque de bluffer avec son écran Full HD de 15,6″ tactile ou non, couplé à un son haute qualité et des ventilateurs silencieux, nous promet-on.

Pensé pour le multimédia, il aura une autonomie annoncée de 12 heures, soit de quoi regarder pas mal d’épisodes de sa série Netflix favorite. Le tout pour un prix doux : à partir de 499 € dès octobre prochain.

Aspire S24 : un tout-en-un ultra fin

Acer n’oublie pas ceux qui veulent un PC fixe non orienté gaming avec l’Aspire S24, annoncé comme le plus fin des PC tout-en-un de la marque et luxueux eu égard à ses finitions champagne.

L’accent est surtout mis sur l’écran : un 23,8″ borderless de 5,97 mm d’épaisseur disposant d’une zone de rechargement sans fil à sa base pour remplir la batterie des appareils compatibles Qi. À l’intérieur, on retrouve là-aussi des processeurs Intel Core de 8e génération. Sortie prévue pour novembre, à partir de 999 €.

Holo360 et Vision360 : des caméras à 360 degrés

On termine ce tour d’horizon avec deux caméras à 360 degrés. La Holo360, nourrie par un Snapdragon 625, n’a besoin de rien d’autre pour prendre des photos (maximum 6,9 K) et des vidéos en 4K à 360 degrés.

Sa connectivité LTE autorisera surtout la diffusion en direct tandis que son écran tactile de 3″ sera utile pour éditer en temps réel. Lancement calé pour le quatrième trimestre, au tarif de 349 €.

De son côté, la Vision360 est une caméra pensée pour intégrer un véhicule. Elle n’oublie pas la sécurité : tout accident enclenchera un enregistrement vidéo et une notification sur le smartphone du propriétaire, indiquant par exemple les coordonnées GPS.

Partager sur les réseaux sociaux