Electronic Arts préfère rester prudent avec la Nintendo Switch. Le géant américain ne veut pas se risquer à pronostiquer son succès… ou son échec.

Durant l’UBS Global Technology Conference, Blake Jorgensen, le directeur administratif et financier d’Electronic Arts, a évoqué de nombreux sujets liés à son entreprise. Il a notamment abordé le sujet sur toutes les lèvres depuis quelques semaines : la Nintendo Switch, la prochaine console de la firme japonaise. L’intéressé a parlé de l’implication d’EA au sein du catalogue de la machine hybride prévue pour le mois de mars prochain. En lisant entre les lignes de ses déclarations, on se rend compte que la prudence sera de mise du côté d’Electronic Arts, même si un gros titre est déjà promis au line-up…

Electronic-Arts-Logo

Les paris sont ouverts sur le gros jeu annoncé

Contrairement à Ubisoft et Nvidia, deux firmes qui ne tarissent pas d’éloges sur la Switch, Blake Jorgensen préfère ne pas trop s’avancer sur le potentiel commercial et, par extension, des chances de succès de la plateforme jouable à l’extérieur comme dans un salon : « Nous sommes ravis pour Nintendo, c’est une console intéressante, mais je ne peux pas prédire quel sera son impact et si les gens seront intéressés par un autre appareil mobile en plus de ceux qu’ils ont déjà  ».

Curieusement, EA considère davantage la Switch comme un objet portable, alors que Nintendo la définit comme une console de salon. Voilà pourquoi Electronic Arts ne s’avance pas trop et préfère juger en temps voulu. Pour autant, nous pourrons quand même compter sur un jeu triple A au minimum : «  Concernant Nintendo, durant la révélation, ils ont annoncé que nous les soutiendrons avec un ou deux jeux. Nous n’avons encore rien révélé, mais vous pouvez parier qu’il s’agit d’un des plus gros titres sur lequel nous travaillons.  »

Serait-ce Mass Effect : Andromeda ? Les paris sont ouverts, sachant que Mass Effect 3 avait eu droit à une version Wii U.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés