Google prépare un mode anti-ex pour vos anciennes photos. Une prochaine version de l’application Photos devrait permettre d’exclure certains visages des rétrospectives qui sont parfois suggérées.

Une histoire d’amour qui marche, c’est une rupture qui n’a pas encore eu lieu, entend-on dire parfois. Le problème est que les outils numériques ont la fâcheuse tendance à nous renvoyer de vieux contenus au visage, sans grand discernement. C’est aussi vrai pour le deuil, avec des photos d’individus décédés qui peuvent être suggérées de manière maladroite par les réseaux sociaux.

Cessons de casser l’ambiance, Google prépare un remède à ce problème. Un peu à la manière d’Apple Photos, l’application Google Photos devrait bientôt permettre de demander à ne plus voir une personne dans la section « Souvenirs ».

Il y a des souvenirs qu’on ne veut pas voir

Une prochaine version de Google Photos devrait limiter les risques de commettre ce genre de gaffe. Dans un article paru le 1ᵉʳ mai, le site Android Authority rapporte la découverte d’une fonctionnalité qui doit tenir à l’écart certains visages de ce type de flashbacks mémoriels.

Dans les grandes lignes, ce futur mode consiste en une option destinée à ne pas remonter des clichés dans des mécanismes comme les « souvenirs ». Il faudra spécifiquement désigner des visages, pour que les algorithmes de Google Photos excluent des personnes du système de recommandations.

Google Photos souvenirs face
Captures d’écran de la future fonction de Google Photos. // Source : Android Authority

Sur les captures d’écran, une commande « Hide face from memories » est visible dans un menu déroulant, avec à la clé deux propositions : montrer moins souvent un visage dans les souvenirs, mais en le conservant dans les photos de groupe. Ou bien bloquer le visage dans les souvenirs et dans les groupes communs de photos.

Aucune justification ne sera évidemment nécessaire. L’exemple de l’ex qu’on ne veut plus voir en peinture est un cas d’école, mais d’autres circonstances peuvent être invoquées, comme un proche disparu récemment, et dont le deuil n’est pas encore fait, ou bien un ancien camarade avec qui l’on s’est brouillé pour de bon.

Des options existent déjà dans la fonctionnalité « souvenirs » de Google Photos pour cacher complètement une date de calendrier particulière, ou bien une personne précise. La fonctionnalité permettant de « montrer moins souvent » un individu offre une possibilité intermédiaire, en ciblant juste les souvenirs que Google fait remonter occasionnellement.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !