Des astronomes de l'université de Cambridge ont découvert une étoile à peine plus grosse que Saturne. Baptisée EBLM J0555-57Ab, il s'agit du plus petit objet stellaire jamais découvert.

EBLM J0555-57Ab est la plus petite étoile connue jusqu’à présent de notre galaxie. Découverte par des astronomes britanniques, elle est juste au-dessus de la masse théorique minimum pour une étoile, soit une masse équivalente à 8 % de celle du Soleil.

Si la masse de l’objet avait été plus faible, elle aurait été une naine brune et non une étoile, c’est-à-dire une étoile avortée trop petite pour que la réaction nucléaire puisse se maintenir en son cœur. EBLM J0555-57Ab est l’un des objets stellaires les plus denses jamais découverts avec une gravité environ 300 fois plus importante que sur Terre, à 600 années lumières de nous.

CC UNIGE

L’étoile succède à OGLE-TR-122b

EBLM J0555-57Ab succède à OGLE-TR-122b qui était jusqu’ici la plus petite étoile jamais observée. Il s’agit d’une naine rouge — les plus petites et faibles des étoiles — qui était environ 20 % plus grosse que la plus grosse des planètes de notre système solaire, Jupiter.

Cette nouvelle étoile a été observée dans le cadre d’une campagne de recherche d’exoplanètes, le WASP pour « Wide Angle Search for Planets  », ou « recherche de planètes à angle large ». Les astronomes enregistrent les courbes de lumière d’une centaine d’étoiles pour détecter des mini-éclipses, provoquées par le passage d’une autre étoile devant la première. C’est ainsi que EBLM J0555-57Ab a été repérée, après être passée devant une autre étoile, autour de laquelle elle tourne.

Pour les scientifiques, cette avancée serait un pas de plus vers de nouvelles découvertes fondamentales car autour de ces petites étoiles peuvent graviter des planètes semblables à la Terre.

Partager sur les réseaux sociaux