Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Quarto qui est à l'honneur.

Quarto est le premier jeu abstrait de notre sélection. Et c’est aussi sans doute celui aux règles les plus simples à appréhender, mais pas forcément le plus évident à maîtriser.

Un plateau de seize cases, vide en début de partie, est placé entre les deux joueurs.

Ces derniers ont à leur disposition seize pièces, toutes uniques, ayant chacune quatre caractéristiques. Elles sont claires ou foncées, rondes ou carrées, grandes ou petites, pleines ou creuses. Ainsi, il existe une unique pièce claire, ronde, petite et pleine, une autre claire, ronde, grande et creuse, etc.

Quarto

À tour de rôle, ils choisissent l’une de ces pièces et la donnent à l’adversaire. Ce dernier doit la placer sur une case vide du plateau. Il choisit ensuite une pièce restante pour la donner à son adversaire, qui la place à son tour sur le plateau et ainsi de suite.

La partie se termine dès qu’un joueur annonce un Quarto, c’est-à-dire un alignement de quatre pièces ayant au moins une caractéristique commune. Par exemple, un alignement de quatre pièces foncées, ou de quatre pièces carrées, etc.

Attention, ce n’est pas obligatoirement le joueur qui annonce le Quarto qui a posé la quatrième pièce. Ce peut être son adversaire qui ne l’aurait pas vu.

Et c’est tout ? Oui, c’est tout. Simple et efficace.

Notons une variante pour joueurs débutants, idéale avec un enfant, dans laquelle on ne considère qu’une, deux ou trois caractéristiques. Et une autre, pour joueurs confirmés, dans laquelle un carré de quatre pièces permet aussi de remporter la partie, en plus de l’alignement.

Pourquoi c’est bien

Quarto est un vieux jeu, un classique bardé de récompenses (méritées), publié pour la première fois en 1991. Mais il n’a pas pris une ride malgré le passage des années.

À l’instar des jeux abstraits les plus connus (échecs, dames, go, etc), il propose une certaine profondeur stratégique malgré des règles d’une extrême simplicité. Tellement simples qu’en y jouant pour la première fois on se demande pourquoi on n’y a pas pensé plus tôt.

Néanmoins, et contrairement aux grands classiques cités précédemment, Quarto propose des parties très courtes, sans cette intensité de réflexion qui peut en rebuter plus d’un. Malgré cela, il faut rester attentif et concentré tout au long de la partie. Au risque d’oublier une des caractéristiques… ce qui arrive fatalement, même aux joueurs les plus aguerris.

Quarto

Autre avantage non négligeable, Quarto est beau, avec du matériel en bois, noble et épuré, très agréable à manipuler. Parfait pour le laisser bien en vue, sur la table du salon ou le rebord de la cheminée, toujours à portée pour un petit duel rapide.

Quarto propose une certaine profondeur stratégique malgré des règles d’une extrême simplicité

Dans la même collection de jeux en bois, Quoridor et Quixo procurent des sensations similaires à Quarto. Tous trois sont des candidats idéaux pour s’initier, ou initier quelqu’un, aux jeux de société abstraits, avant de passer à quelque chose de plus costaud.

En résumé, Quarto est un jeu simple, beau et extrêmement malin. Ne passez pas à côté.

Partager sur les réseaux sociaux