Il est possible d'utiliser Wikipédia pour garder des articles en favoris, au lieu d'utiliser votre navigateur web. Deux possibilités existent, selon que vous passiez par le site de l'encyclopédie ou par son application mobile. On vous explique comment faire.

Avec plus de 1,8 million d’articles au compteur, la version francophone de Wikipédia est incontestablement l’une des déclinaisons les plus fournies de l’encyclopédie libre. Il y a donc de quoi lire et peut-être que certaines entrées du projet collaboratif vous intéressent beaucoup, au point de vouloir les mettre de côté pour pouvoir les (re)lire plus tard. Alors, comment faire ?

La réponse la plus évidente — et la plus facile — serait de dire que vous n’avez qu’à vous servir des favoris de votre navigateur. Que ce soit Firefox, Google Chrome, Edge, Safari ou Opera, les cinq principales solutions pour surfer sur le net proposent toutes un système pour gérer des marques-pages. Seulement, vous n’avez peut-être pas envie de l’encombrer avec vos articles Wikipédia ?

Bonne nouvelle, deux possibilités s’offrent à vous.

Liste de suivis

La première consiste à ouvrir un compte sur Wikipédia et utiliser la « liste de suivis ». De base, celle-ci sert à suivre toutes les modifications survenant sur n’importe quelle page du site (de l’article encyclopédique à la page de discussion, en passant par le profil utilisateur ou l’accueil de Wikipédia) que vous marquez en cliquant sur la petite étoile en haut à droite, entre l’onglet « Historique » et le menu déroulant « Plus ».

Mais rien ne vous empêche de détourner le but du service pour conserver les sujets que vous aimez lire et relire. Une fois que vous cliquez sur l’étoile d’une page qui vous intéresse, elle rejoint la liste des articles « mis de côté ». Pour y accéder, vous devez, en étant connecté à Wikipédia, cliquez en haut à droite sur « Liste de suivis » puis sur « Voir et modifier la liste de suivi ».

Un exemple de liste de suivis.

Vous verrez alors votre liste et vous pourrez l’éditer, en retirant par exemple les sujets qui ne vous plaisent plus. On regrettera néanmoins le manque d’options du service : il n’est pas possible de trier cette liste (sauf en passant par l’option « Modifier la liste de suivi en mode brut », ce qui n’est pas très pratique). Si Wikipédia a plein de qualités, la variété d’usages n’en fait hélas pas partie.

On aurait ainsi aimé pouvoir organiser cette liste selon la date d’entrée des articles, leur sujet (en créant une rubrique pour l’espace dans laquelle on pourrait glisser tous les sujets qui s’y rapportent), ou un critère alphabétique. Difficile toutefois de faire de gros reproches à Wikipédia là-dessus, dans la mesure où le but de la liste de suivis n’est pas de servir à entreposer des liens que l’on aime bien ou que l’on consulte régulièrement.

Liste de lecture

La seconde option est de passer par l’application mobile officielle de Wikipédia. Celle-ci propose en effet une fonctionnalité permettant de se créer des listes de lecture. Il suffit, une fois que vous êtes connecté à votre compte, de chercher la page qui vous intéresse, de l’afficher et de taper sur l’icône symbolisant les marque-pages (une sorte d’oriflamme avec terminaison en queue de pie).

Vous pouvez ensuite accéder à vos listes depuis l’accueil de l’application, via le menu situé en bas de l’écran. Vous pouvez alors renommer vos listes de lecture, en modifier la description, les supprimer et les trier (selon le nom ou la date d’ajout). Quant aux articles eux-mêmes, vous pouvez les rendre accessibles hors connexion, les partager, les supprimer ou les ajouter à une autre liste de lecture.

Malheureusement, sachez qu’il n’existe pas de synchronisation entre votre liste de suivis que vous avez alimentez depuis le site web de Wikipédia et les listes de lecture que vous avez créées sur l’application mobile (qui est disponible sur Android et iOS). Si vous voulez avoir la même liste, il vous faudra faire les ajouts manuellement. C’est assez peu pratique, on vous l’accorde.

Les listes de lecture proposées dans l’application mobile sont nettement plus faciles à employer que la liste de suivis. Si vous n’avez pas le courage de synchroniser à la main les deux listes, nous aurions tendance à recommander d’utiliser plutôt l’option sur mobile : elle a été pensée pour ça (contrairement à l’astuce que l’on utilise sur la version web), elle offre donc plus de réglages et elle a une interface plus soignée.

Partager sur les réseaux sociaux