Après un peu plus de trois mois, Niantic a finalement modifié la fréquence d'apparition des Roucool, des Rattata et des Nosferapti.

Pokémon Go est loin d’être mort et Niantic ne cesse de peaufiner son jeu en réalité augmentée qui a fait un carton cet été. Depuis le lancement du jeu, les dresseurs se plaignent de la multiplication de trois Pokémon dans leur besace : les Roucool, les Rattata et les Nosferapti. Ces créatures sont en effet les trois Pokémon de base dans Pokémon Go et il suffit d’ouvrir l’application pour en voir une apparaître. Enfin, il suffisait, puisque désormais, ces trois Pokémon apparaîtront moins sur le chemin des joueurs.

Cette décision prise par Niantic a quelques conséquences sur le gameplay général de Pokémon Go. En premier lieu, il ne s’agit pas, purement et simplement, d’une fermeture des lieux d’apparition des Roucool. Le changement signifie plutôt que là où vous auriez pu croiser Roucool, Rattata et Nosferapti, vous pourrez désormais croiser d’autres Pokémon plus fréquemment. C’est particulièrement important pour le jeu dans les petites villes et dans les villages où les spots à Roucool étaient quasiment les seul endroits où l’on pouvait trouver des Pokémon. Le jeu ayant été conçu à partir de données agrégées dans Ingress, le précédent titre de Niantic, il est normal que les zones densément peuplées aient eu rapidement plus d’intérêt.

D’autre part, cela pourrait compliquer un poil la tâche des hardcore gamers qui jouent énormément avec la méthode Roucool, essentielle pour gagner des niveaux. Comme cette technique se base sur le nombre de Roucool ramassés, et qu’il faut atteindre une masse critique pour l’optimiser au maximum, elle perdra peut-être en intérêt par rapport à d’autres méthodes de leveling plus naturelles, comme le fait de ramasser des Pokémon tous les jours pour avoir des bonus d’XP.

Le power leveling à base de Roucool sera moins simple

Néanmoins, si ces changements montrent que Niantic tient toujours à son jeu, les joueurs attendent de leur côté deux ajouts fondamentaux : un véritable radar à Pokémon d’une part et des interactions entre les dresseurs d’autre part (échange ou combat). 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés