Depuis sa sortie, Pokémon Go connaît un succès retentissant. Un enthousiasme qui n'a visiblement pas échappé à Hollywood, dont l'intérêt pour une adaptation en prises de vue réelles vient d'être ravivé.

C’était sans doute inévitable. Avec la frénésie qui s’est emparée de nombreux joueurs depuis la sortie de Pokémon Go, les studios hollywoodiens paraissent aujourd’hui reconsidérer favorablement l’idée d’une adaptation de l’univers des petits monstres de poche dans un film en prises de vue réelles.

C’est en tout cas ce que rapporte Deadline, qui mentionne Legendary Pictures parmi les sociétés de production à la manœuvre. Legendary Pictures est un habitué des gros projets. Parmi les œuvres les plus spectaculaires qui sont sorties dernièrement au cinéma, on peut citer Man of Steel, Pacific Rim, Godzilla, Interstellar, Jurassic World ou encore Warcraft : le Commencement.

Legendary Pictures

Pokémon n’a jamais fait l’objet d’une adaptation cinématographique avec un vrai casting. En revanche, il y en a eu une vingtaine dans la catégorie film d’animation. D’ailleurs, le filon continue d’être exploité puisqu’une nouvelle sortie dans les salles obscures est prévue pour le 16 juillet au Japon. Le tout premier film, lui, est sorti en 1998. Pokémon, c’est un succès qui dure.

Il reste à savoir si The Pokémon Company réagira favorablement à l’idée d’une adaptation de Pokémon au cinéma. Fondée en 1998, cette coentreprise est possédée à parts égales entre Nintendo, Game Freak et Creatures Inc. Ces deux dernières entreprises japonaises ne travaillent d’ailleurs quasiment qu’avec le constructeur nippon, le premier dans le domaine des jeux vidéo, le second dans le secteur des cartes à jouer.

Des mésaventures qui ont refroidi

L’univers de Nintendo n’a été adapté qu’une seule fois au cinéma avec un films en prises de vue réelles. Ça a été une véritable catastrophe : il s’agit de l’infâme Super Mario Bros, qui dépeint un monde dystopique. Sortie en 1993, c’est une œuvre considérée comme ratée par les fans, mais aussi par le grand public et la critique.

C’est à ce demander si cet échec n’a pas dissuadé Nintendo de retenter l’expérience, dans la mesure où aucun autre long-métrage n’est sorti depuis. Chat échaudé craint l’eau froide, dit-on. Mais du temps a passé. En outre, le cinéma a montré qu’il pouvait aussi respecter le matériau de base lors d’une adaptation. Sans être des chefs d’œuvre, quelques films s’en sont bien tirés, comme Silent Hill ou Tomb Raider.

En outre, les progrès dans les effets spéciaux sont évidents.

Le Livre de la Jungle
Le rendu est désormais saisissant.

Il suffit de voir la qualité de la modélisation des animaux dans Le Livre de la jungle ou dans Tarzan, pour ne citer que deux exemples récents, pour se rendre compte de la qualité du rendu au niveau du mouvement, du réalisme, du comportement du pelage et ainsi de suite. Pokémon étant un film évoquant d’abord des créatures, peut-être fallait-il simplement attendre une époque où les images de synthèse soient au niveau pour que le résultat final soit convaincant.

Outre Pokémon, plusieurs autres œuvres de la culture japonaise intéressent Hollywood. Des projets d’adaptation plus ou moins avancés existent pour Akira, Ghost in the Shell, Death Note et Gunnm.

À lire sur Numerama : Pokémon Go  : le guide pour bien jouer et devenir le meilleur dresseur

Crédit photo de la une : Dizzymonogatari

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés