La naissance d’un nouveau lobby du jeu vidéo sur PC. C’est ce à quoi vient d’assister le GDC aujourd’hui (Game Developers Conference, un salon qui rassemble les professionnels du secteur). « Ca ne va pas être la RIAA » a promis Randy Stude, responsable du département stratégie de jeu chez Intel ; maintenant président de ce nouvel organisme baptisé PCGA (PC Gaming Alliance). Pourtant, l’idée est née de la volonté de résoudre quelques problèmes qui relèvent autant du piratage de jeux que des défauts de cette industrie : la confusion qui règne chez le consommateur entre les différents requis système pour utiliser un jeu ou l’absence d’une voix unique pour le secteur, ce qui vaut à Stude de plaisanter « les logos coûtent chers ».

Le groupe réunit pour l’instant Microsoft, Dell, NVidia, Epic, Intel, AMD, Acer, Activision, et Razer, mais ce n’est qu’un début. Il affiche une volonté forte de réunir les autres acteurs sous son étendard. Les intentions du PCGA sont pour l’instant assez floues, et le consortium ne semble lui même pas en mesure de définir des actions concrètes, si ce n’est peut être la création d’une sorte de standard pour faciliter l’appréhension des jeux PC par les consommateurs. Espérons en tout cas que cela n’annonce pas l’arrivée d’une nouvelle force de pression poussant les gouvernements à prendre des décisions absurdes pour combattre le piratage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés