Alors que la justice américaine a tranché en faveur du rachat d’Activision Blizzard et que les régulateurs anglais sont sur le point de donner leur feu vert à Microsoft, la FTC américaine a décidé de faire appel de la décision du juge pour ralentir l’opération.

Vous en avez marre du feuilleton Microsoft/Activision ? Nous aussi. Malheureusement, et contrairement à ce que tout le monde pensait ces dernières heures, Microsoft ne sera probablement pas le propriétaire de Call of Duty dans les prochaines heures.

Alors que toutes les planètes semblaient enfin s’aligner après 1 an et demi de galère (l’UE a dit oui, la justice américaine a refusé le blocage du régulateur américain et les Anglais s’apprêtaient à revoir leur position…), Microsoft doit faire face à l’appel de la FTC (le régulateur américain), qui souhaite repasser devant les tribunaux. Une décision qui tombe mal pour Microsoft, qui a officiellement jusqu’au 18 juillet pour boucler le rachat.

Microsoft pourrait malgré tout racheter Activision Blizzard

Quelles sont les options pour Microsoft, après l’annonce de l’appel de la FTC ? Administrativement, il est possible que l’appel ne soit pas pris en compte avant la fameuse deadline du 18 juillet, alors que le blocage actuel de la FTC expirera le 14 juillet. Microsoft a donc deux possibilités :

  • Boucler le rachat quand même, entre le 14 et le 18 juillet, en espérant que les Anglais disent oui d’ici là et que l’appel de la FTC ne le placera pas dans une position d’illégalité dans les prochains mois.
  • Trouver un accord avec Activision Blizzard pour repousser la fameuse échéance, ce qui a toujours été une piste écartée jusqu’à aujourd’hui.

Interrogé par The Verge, le vice-président de Microsoft Brad Smith s’avoue surpris par cette décision : « Nous sommes déçus par le fait que FTC poursuive ce qui est devenu un cas manifestement faible. Nous nous opposerons à toute nouvelle tentative visant à retarder la possibilité d’aller de l’avant. »

Microsoft rachète Activision Blizzard // Source : Microsoft
Les licences importantes d’Activision Blizzard devraient prochainement appartenir à l’équipe Xbox. // Source : Microsoft

Alors que les régulateurs du monde entier ont fini par trancher du côté de Microsoft (qui a promis les jeux Activision Blizzard sur toutes les plateformes concurrentes, y compris cloud gaming), l’acharnement de la FTC a de quoi surprendre. L’autorité du commerce américain est la seule à partager la vision de Sony, convaincue que le rachat va faire du mal à la concurrence. L’issue du rachat est proche, mais Microsoft a une nouvelle fois des obstacles devant lui.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !