Selon une étude pour le magazine Games Developer, les développeurs de jeux-vidéo en Europe auraient un salaire inférieur d’environ 1/3 à leur collègues nord-américains. Les métiers du jeu vidéo qui rapportent le plus sont sans surprise ceux liés à la direction commerciale et aux aspects juridiques, avec un salaire annuel moyen de 53.000 euros en 2006. Les programmeurs européens toucheraient en moyenne 40 KE, suivis par les game designers et spécialistes du son (env. 34.500 euros). Les moins bien rémunérés sont les testeurs qualité, qui toucheraient en moyenne 26 KE.

L’écart de salaires entre les Etats-Unis et l’Europe dans le marché du jeu vidéo tourne autour de 30 % pour les métiers les mieux rémunérés. L’écart le plus faible concerne les testeurs, qui touchent en Europe 7 % de moins qu’aux US. Mais les salaires « augmentent de façon importante », note l’étude qui constate en revanche que les métiers du son ont encaissé une baisse de salaire moyenne de 2,3 % l’an dernier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés