Acteur central de la musique en ligne, Spotify se tourne vers la vidéo. Selon la presse américaine, le service de streaming suédois doit faire une annonce le 20 mai prochain.

Avec 60 millions d'auditeurs dont un quart paie un abonnement mensuel, le succès de Spotify dans le secteur de la musique en ligne est incontestable. Rares sont en effet les plateformes légales concurrentes à présenter de telles statistiques. En Europe, le seul réel rival du groupe suédois est français : il s'agit de Deezer, qui affiche un succès et des fonctionnalités comparables.

Grâce aux positions qu'il occupe dans le streaming musical, Spotify se trouve dans une situation très favorable pour développer des activités dans d'autres domaines. Et justement, la firme scandinave aurait dans les tuyaux le projet d'un service de streaming vidéo. Selon le Wall Street Journal, une annonce à ce sujet doit avoir lieu le 20 mai prochain à New York.

ACCORDS ET STRATÉGIE

L'imminence de la conférence (moins de deux semaines) laisse à penser que Spotify a signé des accords avec des titulaires de droits afin de pouvoir annoncer le jour J que sa nouvelle plateforme contient déjà des contenus à visionner. Il semble, à lire les informations du Wall Street Journal, que Spotify ne se contentera pas de diffuser des clips et des concerts. Il devrait y avoir aussi des films et des séries TV.

Spotify aurait aussi l'intention de coproduire des œuvres afin d'alimenter son nouveau service en exclusivités. Si cela se confirme, la tactique de l'entreprise suédoise serait calquée sur celle de Netflix. La firme de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) a ses propres séries (House of Cards, Orange Is the New Black, Marco Polo, Daredevil…), ce qui lui donne un avantage comparatif sur la concurrence.

LA VIDÉO DÉJÀ ÉVOQUÉE EN 2013

Mais Spotify a-t-il les épaules assez solides pour se lancer dans une telle aventure, alors que son modèle économique dans la musique reste fragile et contesté (à l'image de Taylor Swift, qui estime que la plateforme ne paie pas correctement les artistes, et d'Universal Music, qui veut brider l'accès gratuit) ? D'ailleurs, quel sera le modèle économique pour l'offre vidéo de Spotify ?

En tout cas, ce n'est pas la première qu'on prête à Spotify l'intention de se lancer dans le marché de la vidéo. Il y a deux ans, Business Insider avait indiqué que l'entreprise européenne avait dans ses cartons le projet d'un service de SVOD. Finalement, rien n'a été annoncé… du moins, jusqu'à présent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés