Amazon a lancé une opération pour acquérir Twitch, un service de retransmission en streaming de parties de jeux vidéo. Montant de la transaction ? 970 millions de dollars. Cette prise de contrôle de Twitch s'inscrit dans un mouvement général dans lequel le géant du e-commerce se positionne de plus en plus dans le secteur vidéoludique.

Google ne prendra pas possession de Twitch. Contre toute attente, c'est Amazon qui a remporté le morceau en déboursant 970 millions de dollars pour acheter le service de retransmission en streaming de parties de jeux vidéo. L'opération du géant américain du commerce électronique est inattendue, mais s'avère en définitive très cohérente avec ses récentes initiatives dans le domaine vidéoludique.

Ces derniers mois, Amazon a fait montre d'un intérêt tout particulier pour les jeux vidéo. Cela a débuté en octobre, lorsque l'entreprise a commencé à vendre des jeux vidéo et des logiciels ainsi que des codes utilisables sur les grandes plateformes vidéoludiques (Steam, Origin et Uplay). Quelques mois plus tard, la société a aussi pris le contrôle de Double Helix, un studio notamment à l'origine de Killer Instinct.

Mais surtout, Amazon a présenté en avril le boîtier Amazon Fire TV qui donne accès à des services de vidéo à la demande (VOD), de musique en streaming et de jeux vidéo. Une centaine de titres a accompagné le lancement du boîtier, qui est compatible avec la manette de jeu d'Amazon. Il ne s'agit toutefois pas d'une véritable console, du moins pas d'une capable de jouer dans la même cour que la Xbox One ou la PS4.

Si Amazon a multiplié les incursions dans le domaine vidéoludique, l'achat de Twitch représente toutefois sa plus importante opération jusqu'à ce jour. L'on présume que Twitch, tout en conservant son identité et ses positions acquises dans le marché de la retransmission en streaming de parties de jeux vidéo, s'articulera davantage avec les autres services du géant du e-commerce.

En juillet, Twitch a attiré à lui plus de 55 millions de visiteurs uniques qui ont regardé un total de 15 milliards de minutes sur la plateforme, qui elle-même offre une tribune à plus d'un million de broadcasters (joueurs amateurs, joueurs professionnels, etc), selon les statistiques qui accompagnent le communiqué de presse. Un succès indéniable pour une plateforme apparue il y a trois ans à peine.

Aujourd'hui, Twitch est intégré dans les consoles de jeux (c'est le cas de la Xbox One et de la PlayStation 4) et ses fonctionnalités sociales contribuent indéniablement au succès de ce genre de retransmission, de plus en plus populaire auprès des joueurs. 300 000 d'entre eux auraient même pris la formule payante à 9 dollars par mois pour un meilleur confort pendant le visionnage (absence de pub).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés