Amazon propose désormais l'achat de jeux vidéo et de logiciels dématérialisés. L'offre propose aussi d'acquérir des codes qui pourront être utilisées sur d'autres services, comme Steam, Origin, Uplay ou le Xbox Live. Le service comporte cependant diverses restrictions auxquelles le joueur devra se soumettre s'il compte l'utiliser.

L'avenir du jeu vidéo réside-t-il dans la distribution dématérialisée ? La question agite depuis longtemps la profession et les joueurs. Une chose est sûre, les services de ce genre se multiplient : Steam, Origin, Sony Entertainment Network, Xbox Live, OnLive, Uplay pour ne citer que les plus connus. Sans parler des boutiques d'applications, qui sont aussi des plateformes de distribution en ligne.

Désormais, il faudra compter sur Amazon : le géant du commerce électronique se lance à son tour dans la vente dématérialisée de jeux vidéo et logiciels. De façon générale, le prix des jeux vendus par la firme de Jeff Bezos ne s'éloigne pas de la politique tarifaire des autres plateformes. C'est le cas entre Steam et Amazon, selon nos constatations.

Outre le téléchargement de jeux vidéo et de logiciels, la boutique d'Amazon permet "d'acquérir des codes de jeux à utiliser sur d’autres plateformes de téléchargement (Steam, Origin ou Uplay)" et "des codes Xbox Live utilisables instantanément sur votre console".

Des restrictions

Concernant les conditions d'utilisation, Amazon prévient que les studios pourront faire appel à des DRM pour "protéger leurs applications". "Si vous vous déconnectez de votre compte Amazon.fr à partir d'un appareil, il se peut que vous ne puissiez pas accéder à, ou charger, une application que l'éditeur a protégée avec un système DRM sur votre appareil au moment du premier téléchargement.

La boutique est également soumise à des restrictions territoriales. Seuls les internautes y accédant avec une adresse IP française seront autorisés à acheter et télécharger des logiciels. Les autres seront refoulés. Il n'est en revanche pas clair s'il sera possible de jouer depuis l'étranger à un jeu dématérialisé vendu par Amazon, si celui-ci a été quand même acheté depuis la France.

Droit de jouer

Comme avec les autres plateformes vidéoludiques, le paiement d'un joueur ne lui permet pas en réalité d'acheter le jeu mais d'acquérir un droit de jouer. "Vous n'acquérez aucun droit de propriété portant sur les logiciels boutiques ou sur les Applications du fait du téléchargement, de l'installation, ou de l'utilisation des logiciels boutiques, des boutiques ou des applications".

"Nous nous réservons le droit de modifier, supprimer, suspendre ou désactiver toute application sans vous en notifier, notre responsabilité ne pouvant être engagée de ce fait. Toute absence de réaction de notre part ou tout échec à vous faire respecter le présent contrat ne peut pas être interprété comme une renonciation à l'un quelconque de nos droits", ajoute Amazon.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés