Arnaud Montebourg et Xavier Niel ne s'entendent plus sur la politique tarifaire de Free Mobile. Après avoir applaudi les nouveaux forfaits 3G de l'opérateur début 2012, Arnaud Montebourg a critiqué la stratégie du groupe pour la 4G.

Il fut un temps où Arnaud Montebourg, alors dans l'opposition avec le Parti socialiste, avait applaudi des deux mains la politique tarifaire audacieuse de Free Mobile. Dans un tweet publié le 10 janvier 2012, l'ancien député de Saône-et-Loire écrivait que "Xavier Niel vient de faire avec son nouveau forfait illimité plus pour le pouvoir d'achat des Français que Nicolas Sarkozy en 5 ans".

Une élection présidentielle et une changement de majorité plus tard, le discours que tient Arnaud Montebourg a radicalement changé. Désormais responsable de la politique industrielle de la France, le ministre n'est plus du tout sur la même longueur d'onde que Xavier Niel, alors que ce dernier ne fait que reprendre la même recette qu'il a appliquée pour la 3G.

Directement mis en cause, Xavier Niel est sorti de sa réserve pour donner le change. Quelques minutes à peine après le message d'Arnaud Montebourg, le fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free, s'est interrogé sur le propre bilan du ministre, qui peine à engranger des points sur le terrain de la reconquête industrielle.

Le tweet d'Arnaud Montebourg au lancement de Free Mobile :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés