Free a annoncé mardi que toutes ses Freebox Révolution seront désormais capables de recevoir des données à 1 Gbit/s, et d'en envoyer à 200 Mbit/s. Auparavant, l'opérateur se limitait à 100 Mbit/s en download.

Alors que tous ses concurrents communiquent actuellement sur leurs offres de très haut débit sans fil avec la 4G, Free continue de pousser son avantage sur la fourniture d'accès à internet fixe. Le FAI annonce ainsi ce mardi matin qu'il augmente le débit de ses offres de fibre optique pour proposer désormais 1 Gbit/s en réception et 200 Mbit/s en émission, sans augmenter le prix des abonnements.

"Avec cette hausse des débits, Free permet à ses abonnés éligibles de profiter du débit le plus rapide en Europe pour une offre grand public", assure le FAI. Tous les abonnés en profiteront, qu'ils soient anciens ou nouveaux clients.

Mieux, Free affirme que tous les abonnés bénéficieront d'un débit dédié de 1 Gbps en réception, grâce à son réseau FTTH (câblage en fibre jusqu'à l'abonné) en point-à-point qui permet d'offrir des débits dédiés à chaque abonné, "facilement évolutifs". Il faudra toutefois vérifier que ces débits sont atteints en conditions réelles.

"Oubliez le "jusqu'à", promet en tout cas Free, qui explique que ses concurrents ne peuvent pas proposer la même offre puisque "les autres opérateurs fibre ont choisi une architecture GPON (Gigabit Passive Optical Network) où le débit est partagé entre les foyers et les câblo-opérateurs dont une partie du réseau seulement est en fibre optique".

Pour ceux qui ne peuvent bénéficier de la fibre optique, en particulier en zone rurale, Free rappelle qu'il propose d'ores-et-déjà le VDSL2 lorsque la longueur de ligne séparant l'abonné du DSLAM est suffisamment courte. Le débit descendant offert est alors de 100 Mbits au niveau du DSLAM, et baisse jusqu'à 38 Mbps à 1,2km de distance. Les autres peuvent toujours bénéficier de l'ADSL2+.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés