Orange couvre tout Paris en 4G, et couvrira 40 % de la population française d'ici fin 2013. Mais son forfait de base, vendu 30,99 euros par mois, ne délivre le débit maximum annoncé que pendant 2 minutes. Au delà, la vitesse est réduite.

Orange répond à SFR, qui n'avait pas attendu la rentrée des classes pour annoncer le lancement de son réseau 4G à Paris, et son objectif de couvrir 35 % de la population française d'ici la fin de l'année. L'opérateur historique a publié ce lundi matin un communiqué pour annoncer qu'il couvrait désormais l'ensemble des arrondissements de Paris en 4G, et qu'il accélérait le déploiement de son réseau 4G pour couvrir 40 % de la population d'ici la fin de l'année, contre 30 % prévus initialement.

Par ailleurs, alors que SFR annonce 55 agglomérations couvertes fin 2013,  Orange réplique en annonçant couvrir 70 agglomérations françaises d'ici octobre, et "confirme sa position de réseau national 4G N°1". 

Par ailleurs, "en disposant d’une bande de fréquence 4G de 20 MHz à 2,6 GHz, Orange est le seul opérateur aujourd’hui à proposer des débits maximum théoriques de 150 Mbits/s", souligne l'opérateur (SFR et Bouygues Télécom sont en effet limités à 115 Mbps). D'ici fin septembre, il proposera 4 téléphones 4G compatibles avec les 150 Mbps théoriques :

  • Huawei Ascend P2
  • Sony Xperia Z1
  • Samsung Galaxy Note 3
  • et Sony Xperia Z Ultra

Côtés forfaits, la 4G nécessite au minimum un forfait Orange Origami Play + option 4G, le tout facturé 30,99 euros par mois avec engagement sur 12 mois. A ce prix, les clients n'ont droit qu'à 2 Go de données avant réduction du débit. De quoi limiter drastiquement l'intérêt réel de la 4G.

Si l'on applique le maximum théorique de 150 Mbps, la limite de volume en 4G est épuisée au bout de 106 secondes, soit moins de 2 minute (merci @RomainHeuillard pour la correction du calcul).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés