Après Steam Box et SteamOS, voici venu le temps des machines Steam (Steam Machines). Ces appareils seront conçus et mis en vente l'année prochaine par des partenaires de Valve, qui leur fournira son O.S. libre. D'ici là, le studio américain annonce le lancement d'une phase de test en beta.

Mise à jour – Valve a fourni des précisions sur les caractéristiques techniques des machines Steam. Ces spécifications sont celles qui accompagneront les 300 prototypes qui seront envoyés aux joueurs choisis pour la beta. Concernant les modèles qui seront commercialisés, vraisemblablement l'année prochaine, tout dépendra de la politique de chaque partenaire de Valve.

  • Processeur graphique (GPU) : Nvidia Titan ou GTX780 ou GTX760 ou GTX660
  • Processeur (CPU) : Intel i7-4770 ou i5-4570 ou i3
  • Mémoire vive : 16 GB DDR3-1600 (CPU), 3 GB DDR5 (GPU)
  • Stockage : disque dur hybride SSHD 1 TB / 8 GB
  • Alimentation interne : 450w 80Plus Gold

Valve précise qu'une machine Steam doit être modifiable. Cette configuration ne conviendra sans doute pas à tous les joueurs. D'autres critères entreront en ligne de compte : le prix des composants, la place occupée par la machine Steam, le bruit. "En tant que plate-forme matérielle, l'écosystème Steam changera au fil du temps, de sorte que toute mise à jour sera à la discrétion de chaque utilisateur".

Sujet du 26 septembre – Ces dernières semaines, Steam s'est retrouvé à plusieurs reprises sous les feux de la rampe. Il faut dire que Valve, l'entreprise à l'origine de la plateforme de jeux, a enchaîné les annonces. Outre les appels du pied en direction de la communauté du logiciel libre, Valve a dévoilé l'arrivée prochaine d'une fonctionnalité permettant de prêter sa ludothèque et présenté SteamOS.

Le studio américain a cette fois mis l'accent sur Steam Machines. Derrière ce nom, Valve compte proposer l'année prochaine "toute une gamme de machines Steam". Ces appareils ne seront pas conçus directement par l'entreprise, mais par "différents partenaires". En revanche, c'est bien SteamOS, le système d'exploitation fondé sur Linux et soutenu par Valve, qui équipera ces terminaux.

Aucune information sur les caractéristiques techniques n'est pour l'instant disponible. De toute façon, Valve rappelle que ce projet va impliquer plusieurs fabricants qui proposeront des produits variés, tant au niveau des spécifications que des performances. Ces écarts se retrouveront notamment dans le prix. Les bidouilleurs pourront même bâtir leur propre machine et y installer Steam, prévient Valve.

Mais pourquoi Valve lance-t-il Steam Machine et fournit-il son propre OS à d'autres constructeurs, alors qu'il a déjà un projet de Steam Box ?

"Nous avions besoin de fabriquer un matériel prototype. Chez Valve, les tests en conditions réelles font partie de nos processus de conception. La machine-test est conçue pour les utilisateurs qui veulent un maximum de contrôle sur leur matériel. D'autres machines pourront favoriser certains critères tels que la taille, les prix, les performances, etc", justifie la société.

Pour l'heure, une phase de test en beta va s'ouvrir et concerner 300 joueurs sélectionnés selon divers critères. Ces derniers devront en particulier fournir des retours d'expérience et d'utilisation pour que Valve oriente le développement. Un prototype de Steam Machine est évoqué pour 2013

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés