60 Millions de Consommateurs estime que l'arrivée de Free Mobile au début de l'année 2012 a permis de réduire de 7 euros par mois la perte moyenne du pouvoir d'achat des français. 

"Le lancement de Free Mobile sera un jour important pour le consommateur français. Nous voulons rendre du pouvoir d'achat aux Français". C'était la promesse faite l'an dernier par Xavier Niel, et le patron du groupe Iliad l'a respectée. 

En effet, le magazine 60 Millions de Consommateurs calcule que "l’arrivée de Free Mobile sur le marché du téléphone a contribué à redonner en moyenne 7 € par mois et par ménage, amortissant la chute du pouvoir d’achat cette année". L'effet est autant direct qu'indirect. Plus de 3 millions d'abonnés se sont inscrits à l'offre de téléphonie mobile de Free, et bénéficient directement du prix du forfait proposé par l'opérateur. Mais les abonnés des opérateurs concurrents ont aussi bénéficié de la guerre des prix que se livrent les acteurs historiques du marché, obligés de réduire très sensiblement le prix de leurs offres.

Pour un revenu moyen de 3 259 euros nets mensuels par foyer, 60 millions de consommateurs estime que les ménages ont perdu en moyenne 30 euros par mois de pouvoir d'achats, entre juin 2011 et juin 2012. Free Mobile aurait donc permis de freiner d'environ 20 % la baisse du pouvoir d'achat, due à une inflation de 1,9 % alors que les revenus ont augmenté de 0,9 %.

Sept euros par mois, cela fait 84 euros d'économies par an en moyenne. Une somme non négligeable qui cache cependant la réalité, beaucoup plus impressionnante, décrite par Xavier Niel dès 2008 : "Nous pourrions réduire de mille euros par an la facture d'un foyer ayant trois forfaits". A l'époque, le patron de Free se basait sur un forfait moyen de 55 euros, soit 2000 euros par an. Avec son forfait à 20 euros par mois, un foyer de trois personnes paye désormais 720 euros par an, soit 1280 euros par an d'économie (il faut néanmoins nuancer en rappelant qu'avec Free, il faut aussi budgéter l'achat des téléphones qui ne sont plus subventionnés).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés