Fort de 7 millions de nouveaux utilisateurs depuis son intégration à Facebook en septembre, Spotify présente sa plateforme d'applications. Les développeurs peuvent désormais créer de nouvelles fonctionnalités ou intégrer leur service au logiciel de streaming musical.

Spotify a présenté, ce mercredi à New York, sa plateforme d'applications. Elle permet aux développeurs de créer des applications musicales se basant sur l'API du service. 16 applications ont été présentées, dont 11 disponibles immédiatement. Billboard, Last.fm, Moodagent, Pitchfork, Rolling Stone ou Songkick font partie des premiers noms dévoilés.

Ces applications ajoutent des fonctionnalités supplémentaires au logiciel de streaming musical. Last.fm permettra ainsi aux utilisateurs de découvrir de nouveaux morceaux, Songkick de suivre les dates de concerts des artistes présents dans leurs playlists, TuneWiki d'afficher les paroles des morceaux écoutés, etc. L'API est donc ouverte et permet à n'importe quel développeur de se lancer.

Si l'onglet "App finder" n'apparaît pas dans Spotify, il faut télécharger la version beta du logiciel, disponible pour Mac OS et pour Windows. Le déploiement sera fait pour tous les utilisateurs d'ici à la fin du mois de décembre.

L'événement fut également l'occasion pour Spotify d'annoncer que, suite à l'intégration du service à Facebook en septembre dernier, 7 millions de nouveaux utilisateurs se sont inscrits. 500 millions de playlists ont également été créées, un chiffre qui a doublé depuis juillet. Début novembre, Facebook annonçait de son côté que Spotify avait gagné 4 millions de nouveaux utilisateurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés