Disponible depuis un mois, le PlayStation Move devrait connaître un certain succès lors des fêtes de fin d'année. C'est du moins ce que croît savoir Sony, qui assure avoir écoulé plus d'un million de dispositifs en Europe. L'entreprise japonaise envisage d'augmenter la cadence de production du PlayStation Move.

À dix semaines des fêtes de fin d’année, l’industrie des consoles de jeux vidéo se prépare à une âpre bataille commerciale pour séduire les joueurs. Cette année, le duel entre Sony et Microsoft sera particulièrement intéressant à suivre, en raison du lancement d’un système de contrôle à reconnaissance de mouvement pour chacune des deux consoles (PlayStation 3 et Xbox 360).

Et pour l’heure, l’entreprise japonaise fait la course en tête. En effet, la commercialisation du PlayStation Move a commencé dès le mois de septembre, alors que le Microsoft Kinect est attendu pour le mois de novembre en Europe. Une fenêtre de tir que Sony est bien décidé à exploiter pour imposer son PlayStation Move auprès des joueurs.

Interrogé cette semaine par Bloomberg Television, le responsable de Sony Computer Entertainment Europe a expliqué que le PlayStation Move a eu « des ventes très significatives durant le premier mois suivant le lancement, où quelque 1,5 million d’unités du nouveau contrôleur se sont écoulés juste en Europe« . Visiblement confiant, Andrew House a ajouté que Sony allait probablement réfléchir à une accélération de la production.

Présenté en mars dernier, le PlayStation Move est un dispositif sans-fil assez proche du fameux couple Wiimote / Nunchuck développé par Nintendo pour sa dernière console de salon, la Wii. Cette proximité entre les deux contrôleurs a d’ailleurs conduit le président de Nintendo Amérique à critiquer Sony pour son manque d’audace en matière d’innovation.

Du côté de Microsoft, le Kinect a pour ambition de faire encore mieux en se débarrassant complètement des manettes. En effet, le dispositif de la firme américaine s’appuie sur une caméra située en façade qui analyse et retranscrit les mouvements du joueur dans le jeu. Les deux entreprises cherchent ainsi à profiter du marché des joueurs occasionnels qui a été particulièrement séduit par la Nintendo Wii.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés