La sortie du Playstation Move, une nouvelle manette de Sony pour la PS3, a fait couler beaucoup d'encre. Dans un entretien avec Kotaku, le président de Nintendo Amérique s'en est d'ailleurs pris indirectement à son concurrent nippon, en laissant entendre que ce dernier n'est vraiment pas familier avec le principe de l'innovation.

Le 11 mars dernier, Sony dévoilait lors du Game Developers Conference à San Francisco une nouvelle manette capable de retranscrire les mouvements des joueurs à l’écran. Surnommé Playstation Move, l’appareil repose sur un système de contrôle à reconnaissance de mouvement associé à une petite caméra. Largement inspiré du fameux couple Wiimote / Nunchuck conçu pour la Nintendo Wii, le Playstation Move de Sony s’est fait passablement critiquer pour le manque d’innovation dans cette manette, à commencer par le président de Nintendo Amérique.

Dans un entretien donné à Kotaku, Reggie Fils-Aime est revenu sur les raisons du succès de la firme japonaise. « Je pense que l’une des caractéristiques de Nintendo est que nous essayons continuellement d’innover« , a-t-il rappelé. « Tout ce que je peux dire, c’est que nous allons continuer à innover. Quelque chose que le consommateur et l’industrie regarderont et diront « Wow, je n’avais pas vu ça arriver »« . C’est ce qu’a cherché à faire Nintendo avec sa Wiimote par exemple, en développant une manette capable d’évoluer dans l’espace afin de proposer au joueur une nouvelle façon de s’amuser avec les jeux vidéo.

Si Nintendo revendique sa constante volonté d’innover, au détriment des tendances actuelles du jeu vidéo comme la puissance brute ou la haute-définition, le président de la branche américaine regrette la concurrence n’ait pas la même approche. Ce qui est d’ailleurs une bonne occasion pour Reggie Fils-Aime de s’en prendre indirectement à Sony et à sa nouvelle manette : « je pense qu’à la place de nos concurrents, nous serions embarrassés par ce que nous sommes en train de faire« .

De toute façon, les consommateurs sauront faire la part des choses selon le président de Nintendo Amérique. D’ailleurs, ce dernier a rappelé que la Wii s’est écoulé à 3,8 millions d’exemplaires aux États-Unis pour le seul mois de décembre 2009. « Nous avons tellement vendu durant les vacances que nous sommes maintenant en mesure de couvrir à nouveau la demande des joueurs » a-t-il affirmé. « Cela semble suggérer que la Wii a encore une longue et palpitante carrière devant elle » a-t-il conclu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés