On ne peut pas réduire la présentation du nouveau Lexus RZ 450e à son volant, mais cette innovation interpelle. Lexus veut insuffler un vent de nouveauté avec son nouveau RZ 100 % électrique.

Le Lexus RZ 450e, présenté le 20 avril 2022, n’est pas le premier modèle électrique de la marque japonaise. C’est par contre le premier à disposer d’une plateforme dédiée à l’électrique, et cela change l’approche technique du modèle. Le RZ 450e amorce la transition de Lexus vers une gamme 100 % électrique, prévue en Europe, d’ici à 2035.

Lexus a besoin de prouver avec cette nouveauté que la marque peut offrir un modèle premium, électrique et performant. Un véhicule qui doit répondre à la fois aux exigences des clients habituels du constructeur japonais, mais aussi convaincre de nouveaux clients.

Un volant qui n’est pas rond et qui capte l’attention

Avec les retards annoncés pour l’arrivée en Europe des nouvelles Tesla Model S, équipées du fameux volant Yoke, c’est Lexus qui pourrait bien être le premier à livrer en 2023 des modèles dotés de ce type de volant.

lexus_rz4
Volant Steer-by-Wire du Lexus RZ. // Source : Lexus

Au-delà de la forme du volant, c’est tout le système de direction qui est innovant. Entre le volant et les roues, il n’y a pas de liaison mécanique ni de colonne de direction traditionnelle, mais une connexion électronique nommée One Motion Grip. Lexus communique sur une réponse instantanée de la direction et une précision accrue. Si le volant peut prendre cette forme de « papillon », pour reprendre les éléments de la marque, c’est parce qu’on n’a pas besoin de mettre beaucoup d’angle sur le volant pour tourner. Reste la question des manœuvres à faible vitesse qui intrigue forcément, tant que l’on n’aura pas testé concrètement ces nouveaux volants.

Cela reste une option, vous pouvez parfaitement commander un Lexus RZ sans ce volant Steer-by-Wire, si vous craignez d’être trop déroutés.

Le cousin premium du BZ4X de Toyota

Même si le style esthétique s’éloigne de ce que proposent le Toyota BZ4X et le Subaru Solterra, le Lexus RZ partage la même plateforme électrique (e-TNGA) que ces modèles.

lexus_rz2
Lexus RZ 450e. // Source : Lexus

On retrouve sur le Lexus RZ, les moteurs « e-Axles » développés pour le Lexus UX 300e. La combinaison des deux moteurs offre jusqu’à 230 kW de puissance (313 ch), avec 150 kW (204 ch) à l’avant et 80 kW (109 ch) à l’arrière. Les deux moteurs sont couplés à une transmission intégrale intelligente (DIRECT4) qui doit apporter à la fois des performances et un comportement sûr à ce modèle.

Le RZ est équipé d’une batterie de 71,4 kW, qui doit offrir jusqu’à 400 km d’autonomie, pour une consommation inférieure à 18 kWh/100 km selon la marque. Les informations concernant les capacités de recharge ne sont pas encore connues au moment des annonces.

lexus_rz3
Lexus RZ 450e. // Source : Lexus

Un élément concernant la batterie est intéressant à connaître. Lexus s’engage à ce que les batteries offrent encore au moins 90 % de leur capacité après 10 ans de conduite. Alors que les autres constructeurs ont des plafonds plus bas, autour de 70 ou 80 % de capacité, et sur des durées plus courtes, Lexus semble marquer la différence.

Un environnement intérieur premium  

Les prix ne sont pas encore communiqués, mais il ne faut pas s’attendre à un SUV abordable. Lexus vise une clientèle premium, en proposant un environnement intérieur raffiné.

Cela passe par un travail poussé sur l’insonorisation du véhicule et de son comportement routier. C’est aussi tout une manière de penser l’environnement du conducteur avec un cockpit qui offre un bon agrément à la personne installée derrière le volant. 

lexus_rz5
Intérieur du Lexus RZ 450e. // Source : Lexus

Lexus soigne aussi certains détails, comme le toit panoramique occultant, qui permet d’un clic sur un bon bouton de renvoyer une partie des rayonnements du soleil. Cela permet en été d’éviter que la voiture ne soit trop chauffée par la paroi vitrée du toit, et pousse alors à consommer trop de climatisation. C’est aussi un système de chauffage rayonnant qui apporte du confort pour les occupants, tout en étant moins énergivore que les solutions plus traditionnelles.

De la technologie, du confort, des innovations, ce nouveau Lexus RZ pique la curiosité. En attendant d’en savoir plus sur sa prochaine sportive électrique, qui n’a pour le moment pas d’équivalent, on pourrait penser que Lexus cherche à détourner l’attention des acheteurs de premium allemand en sa faveur avec son RZ.