Elon Musk réagit encore une fois au conflit en Ukraine en apportant une aide matérielle. Cette fois, c’est au travers de ses superchargeurs Tesla qu’il souhaite aider les victimes à fuir les combats.

C’est déjà le second geste d’Elon Musk en quelques heures pour aider l’Ukraine. Le PDG de Tesla a déjà réagi immédiatement à l’appel de l’Ukraine pour déployer son réseau Starlink dans le pays. Cette fois, l’aide s’adresse aux Ukrainiens fuyant leur patrie pour se mettre à l’abri. Tesla leur offre gratuitement l’accès aux superchargeurs proches des frontières avec l’Ukraine, qu’ils roulent en Tesla ou avec une autre marque de véhicule électrique (disposant d’une prise Combo CCS).

Comme dans tous les pays, la part des véhicules électriques augmente d’année en année en Ukraine. Il y a déjà plus de 30 000 véhicules électriques en circulation dans le pays. La Nissan Leaf y est particulièrement appréciée, mais on y trouve aussi des Tesla. Les Model S sont présentes depuis plusieurs années en Ukraine, et la Tesla Model 3 a également fait une percée en 2021. Cette annonce est donc la bienvenue.

Un geste symbolique loin d’être inutile

Le geste peut sembler superflu, mais c’est un symbole fort et un message clair envoyé par Tesla. La firme américaine, à travers son PDG, sait réagir et le faire vite. Tesla n’a pas encore de réseau de recharge en Ukraine, même si des superchargeurs sont (ou étaient) prévus dans le pays sur la route qui mène à Kyiv (Kiev).

À  défaut de pouvoir aider directement  au plus proche des combats, c’est donc en offrant la recharge dans les stations situées à proximité de la frontière ukrainienne que Tesla contribue à sa manière à l’aide internationale envers cette population. Pour le moment, 4 superchargeurs offrent gratuitement et à toutes les marques de véhicules la recharge :

  • deux en Hongrie (Miskolc et Debrecen Supercharger)
  • un en Pologne (Trzebownisko Supercharger)
  • un Slovaquie (Košice Supercharger)
tesla_superchargeur_conflitukraine
Superchargeurs gratuits pour soutenir l’Ukraine

Cette action doit permettre aux Ukrainiennes et Ukrainiens de poursuivre leur route pour se réfugier le plus loin possible des conflits. Cela va également contribuer à ce que les personnes vivant en Europe puissent venir chercher des membres de leur famille ou apporter leur aide aux réfugiés. C’est un élan de solidarité qui n’est pas neutre dans la situation actuelle et même s’il ne concerne qu’une minorité, il est apprécié.

Une habitude chez Tesla

Cette action n’est pas sans rappeler que Tesla réagit régulièrement aux situations de crise en offrant des recharges gratuites, ou en débridant ponctuellement l’autonomie de ses véhicules, pour aider à fuir des catastrophes climatiques. C’est cependant la première fois que cela se fait en temps de guerre, et en ouvrant les chargeurs à tous les véhicules compatibles, pour aider les personnes à fuir leur pays.

Certains y verront une manière de faire de la communication, jugée déplacée. Mais, le jour où vous verrez les groupes pétroliers, dans des situations identiques, faire de même avec l’essence, nous arrêterons de féliciter ces initiatives de Tesla.