Les deux constructeurs avaient annoncé leur partenariat en 2019. Il n’aura finalement pas lieu.

La nouvelle est tombée ce vendredi 19 novembre : Ford et Rivian renoncent finalement à leur partenariat. C’est le pdg de Ford, Jim Farley, qui a annoncé la fin de l’accord entre les deux constructeurs dans une interview avec le magasin AutoNews.

Les deux entreprises avaient annoncé en 2019 qu’elles allaient travailler ensemble à la conception d’un véhicule électrique. Elles avaient ensuite précisé qu’il s’agirait d’une Lincoln, la marque de voiture de luxe du groupe Ford. Mais en 2020, les plans autour d’une Lincoln électrique créée en collaboration avec Rivian avaient été abandonnés à cause du Covid. Les deux entreprises avaient cependant précisé toujours travailler ensemble. Mais cette fois, la rupture est bien définitive.

ford_lighting

Ford F-150 Lightning

Source : Ford

Une décision mutuelle

« Nous allons nous focaliser sur nos propres projets et sur nos propres livraisons », ont expliqué les entreprises. Il n’y donc a plus de plan de développement conjoint entre Ford et Rivian.

Les deux entreprises ont également précisé dans un message commun à l’AFP que la décision de renoncer au partenariat était mutuelle, et qu’elles allaient rester « alliées » dans le secteur des véhicules électriques. Ford avait d’ailleurs investi 500 millions de dollars dans Rivian en 2019, lors de l’annonce de leur partenariat — des parts qui ont maintenant une valeur de 12 milliards de dollars, selon Electrek.

Les deux entreprises ne vont pas se retrouver sans projet sur lequel travailler. Ford est très occupé depuis l’annonce de la sortie en 2022 de son F-150 Lightning. Quant à Rivian, le constructeur vient tout juste de livrer ses premiers R1T, les pick-up 100% électriques de la marque qui étaient attendus de pied ferme.