En affichant jusqu'à 43 km d'autonomie supplémentaires sans augmentation de son tarif, l'entrée de gamme de Tesla appâte le client sensible à ce gain d'autonomie. Mais les clients devront s'attendre à faire des compromis de performance.

Tesla nous a habitués à faire évoluer ses modèles sans forcément suivre des cycles de vie et de renouvellement précis, comme le font les constructeurs automobiles traditionnels. Entre rumeurs et annonces officielles, il est parfois difficile de suivre cette marque qui semble assez imprévisible. Du jour au lendemain, Elon Musk peut décider de baisser le prix de ses modèles significativement, ou de l’augmenter à sa guise.

Alors que certains fans de la marque craignent depuis quelques jours l’annonce d’une hausse des tarifs en Europe, c’est avec une nouvelle batterie équipant sa Model 3 d’entrée de gamme que le constructeur américain fait parler de lui.

Une meilleure autonomie, pour le même prix

Une batterie plus grande de 60 kWh, contre 55 kWh jusqu’à présent, qui équipera donc la version la plus abordable de la Model 3.

Cette version anciennement nommée « Standard plus » (SR +) en profite d’ailleurs pour se renommer en Model 3, tout court, sans plus de fioriture. Tesla gagne ainsi un peu en lisibilité pour sa gamme :

Transmission Autonomie (wltp) 0 à 100 km/h Prix (avant bonus)
Model 3 Propulsion 491 km 6.1 sec 43 800 €
Model 3 Grande Autonomie Transmission intégrale 614 km 4.4 sec 52 990 €
Model 3 Performance Transmission intégrale 547 km 3.3 sec 59 990 €

Si le client gagne jusqu’à près de 10 % d’autonomie en plus par rapport à la version déjà commercialisée ces derniers mois, l’accélération sera un peu moins puissante. La Model 3 d’entrée de gamme passe de 5.6 secondes pour le 0 à 100 km à 6.1 secondes.

La batterie est plus grande et donc plus lourde, puisqu’il ne s’agit pas ici d’une nouvelle technologie de batterie. En conséquence, le modèle subit une baisse sensible des performances à l’accélération, ce qui ne devrait néanmoins pas vraiment perturber les acheteurs de cette version entrée de gamme qui séduit davantage par son prix attractif que par ses performances pures.

Configurateur Tesla pour la model 3 (nouvelle batterie) // Source : site internet tesla.com

L’autonomie affichée n’est pas toujours celle que vous aurez

Nous parlons ici d’autonomie selon le cycle d’homologation WLTP, ce qui est l’occasion de faire un petit rappel utile. Dans un usage quotidien, à moins d’être un spécialiste de l’écoconduite, votre consommation sera probablement supérieure à celle annoncée par le constructeur, et l’autonomie réelle amputée d’une partie des kilomètres promis par l’homologation.

Cette autonomie maximale évolue selon la typologie des routes, la météo, et surtout votre conduite (gestion des accélérations et usage du freinage régénératif). Le cycle d’homologation est par contre identique pour tous les véhicules testés, ce qui sert de référence pour comparer les modèles.

Intérieur Model 3 SR + – Source : Louise Audry pour Numerama

Cerise sur le gâteau pour les acquéreurs de cette version premier prix : ces modèles seront équipés en série du volant chauffant et des sièges arrière chauffants. Ce qui était jusqu’à maintenant une option payante sur cette finition, mais déjà de série sur les finitions Grande Autonomie et Performance.

Si cette annonce précipite votre envie de sauter le pas pour commander cette Tesla Model 3, il faudra par contre prendre son mal en patience. Les commandes prises aujourd’hui sont annoncées avec une livraison en février 2022.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo