Des voitures 100 % électriques, des panneaux solaires, une planches de surf, un mini-short sexy et… de l’alcool : les rayons de Tesla ne ressemblent vraiment à aucun autre. Il y a quelques mois, le constructeur américain avait commercialisé une bouteille de Tequila au design très étrange. Comme le rapporte Teslarati dans un article publié le 10 octobre, Tesla va poursuivre dans cette voie avec… la GigaBier.

«  Nous allons construire une station de train avec un droit de propriété. Et puis nous décorerons les murs de l’usine avec des graffitis, à l’extérieur, partout. Je pense que ce sera très cool. Et puis nous allons avoir une bière  », a annoncé Elon Musk à l’occasion d’une conférence liée à l’inauguration future de l’usine installée dans la région berlinoise. Elle devrait être opérationnelle d’ici la fin d’année. 

Tesla GigaBier // Source : Capture d’écran YouTube

Après la tequila, place à la bière

GigaBier est l’association des mots Gigafactory (nom des usines de Tesla) et de Bier (ou bière, en français). Pour Tesla, cette boisson serait donc un moyen de créer encore plus l’événement, sachant que la bière est une boisson particulièrement appréciée en Allemagne — elle est carrément célébrée dans le cadre d’un festival (l’Oktoberfest). En lançant sa propre bière, Tesla improvise une sorte d’opération séduction (relativement peu subtile), dans le but d’attirer des talents dans son usine. La firme espère produire entre 5 000 et 10 000 voitures par semaine d’ici fin 2022. Elles alimenteront les marchés européens.

Le design de la bouteille de la GigaBier mise encore sur l’originalité pour convaincre. Les plus observateurs remarqueront qu’elle fait penser au Cybertruck (pickup) et au Cyberquad (quad dont le nom a été déposé récemment pour des produits dérivés). En effet, la bouteille est très anguleuse et futuriste, faisant penser à un parfum plutôt qu’à une boisson. Nul doute qu’il saura taper dans l’œil des collectionneurs, les mêmes qui sont prêts à mettre plusieurs centaines d’euros pour la Tesla Tequila (qui a vite été en rupture de stock).

Si la commercialisation future d’une GigaBier (sera-t-elle vraiment vendue ?) peut prêter à sourire, on notera quand même qu’il s’agit d’un grand risque pour l’image de Tesla. Voir un acteur du marché automobile vendre de l’alcool n’est jamais un signal très responsable, au regard des dangers que représentent ces boissons. Surtout quand on est un constructeur qui vante régulièrement la sécurité de ses voitures.