Elon Musk a reparlé du Cyberquad, le quad 100 % électrique de Tesla qui a disparu depuis son officialisation fin 2019. Le milliardaire a un objectif en tête : proposer le quad le plus sûr du monde.

« Le quad le plus sûr du monde  ». Voilà ce que sera le Cyberquad, promet Elon Musk. Ce véhicule atypique de Tesla n’avait plus beaucoup fait parler de lui, depuis sa présentation en 2019 en parallèle du Cybertruck. Le quad 100 % électrique n’était ainsi réapparu, depuis, dans l’espace médiatique qu’au travers d’une reproduction Hot Wheels et du dépôt d’une marque (pour des produits dérivés). 

Electrek révèle le 7 octobre, qu’à l’occasion d’une conférence avec les investisseurs, Elon Musk a reparlé du Cyberquad. Et il a insisté sur un critère très particulier : la sécurité. « Les quads représentent un défi intéressant, car ils sont très dangereux et nous voulons faire le quad le moins dangereux », affirme le milliardaire. Le véhicule sera normalement assemblé dans une usine installée au Texas (comme le Cybertruck).

Tesla Cyberquad // Source : Capture YouTube

Comment améliorer la sécurité au guidon d’un quad ?

Elon Musk et ses ingénieurs ont déjà beaucoup réfléchi à la question. « Il [le Cyberquad] aura un centre de gravité plus bas grâce au positionnement de la batterie. Je pense que nous pouvons travailler les suspensions pour empêcher le quad de partir en tonneau. Quand un quad part en tonneau, le pire peut arriver. Ce sera un quad qui ne partira pas en tonneau », confie Elon Musk. Il est vrai que les véhicules 100 % électriques ont tendance à être davantage collés à la route. 

Il y a aussi la question de la vitesse et de l’accélération. Avec un groupe propulseur électrique, le Cyberquad devrait être très, très rapide — dès le démarrage. Cet argument, commun à tous les véhicules électriques (même les moins puissants), peut vite se transformer en désavantage pour un quad. Voilà pourquoi Tesla concentre son développement sur la stabilité du Cyberquad, qui doit pouvoir assurer une tenue de route exemplaire, pour ne pas se transformer en moyen de locomotion hyper dangereux — à moins de brider fortement l’accélération, ce qui n’est pas dans les habitudes de Tesla.

C’est d’ailleurs un vrai challenge pour le constructeur américain : faire cohabiter des performances élevées et la sécurité des propriétaires. Il y est parvenu sur ses voitures, malgré des accélérations à couper le souffle (une Model S Plaid abat le 0 à 100 km/h en 2,1 secondes). Mais les contraintes d’un quad sont loin d’être les mêmes, en termes de structure (il n’y a pas d’habitacle pour protéger le conducteur et les passagers) et de poids. L’autre enjeu sera l’autonomie : combien de kilomètres pourra tenir le Cyberquad ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo