Marque premium du groupe Stellantis (Peugeot, Citroën), DS Automobiles va rejoindre la liste des constructeurs qui deviendront 100 % électriques à terme. La mutation débutera en 2024.

Depuis 2019, DS Automobiles est présent sur le segment des voitures électrifiées, notamment avec le DS 3 Crossback E-Tense 100 % électrique. Dans un communiqué publié le 30 août, la marque premium du groupe Stellantis a annoncé son ambition de ne plus vendre que des véhicules 100 % électriques à partir de 2024. Il s’agit d’une accélération à souligner.

En revanche, force est de reconnaître que DS Automobiles se montre plutôt attentiste sur la promesse en matière d’autonomie. En 2024, le constructeur lancera son premier projet 100 % électrique (grâce à la plateforme Stla Medium). Équipée d’une batterie d’une capacité de 104 kWh, la voiture pourra rouler pendant 700 kilomètres en une seule charge. C’est à la fois beaucoup (lire : suffisant pour avoir l’esprit plus tranquille), et peu, puisque des modèles actuels y parviennent déjà.

DS 4 // Source : DS Automobiles

Toutes ces voitures qui promettent déjà 700 kilomètres d’autonomie

N’en déplaise à l’optimisme de DS Automobiles, des voitures déjà commercialisées — ou en passe de l’être — atteignent déjà cette autonomie. On pense à la Mercedes EQS (770 kilomètres) ou encore à la Lucid Air (830 kilomètres) — voire la Lightyear One (710 kilomètres). Il faut aussi surveiller Tesla, qui s’en rapproche avec sa Model S Grande Autonomie (652 kilomètres) et devrait facilement les atteindre avec sa nouvelle batterie révolutionnaire. Pour preuve, son Roadster est annoncé avec 1 000 kilomètres d’autonomie.

En somme, il est étonnant de voir DS Automobiles freiner sa promesse d’offrir une autonomie plus grande d’ici trois ans. D’autant que l’entreprise adore mettre en avant son engagement dans le championnat Formule E, qui voit s’affronter des monoplaces 100 % électriques. Son écurie a remporté quatre titres (deux Pilotes et autant Équipes, en 2019 et 2020) et son engagement a été renouvelé jusqu’en 2026. DS Automobiles «  a entamé le développement d’une nouvelle génération de monoplace, plus performante et plus efficiente », pensé comme un «  laboratoire technologique » pour «  continuer à faire progresser les modèles de série ». Sur le papier, le constructeur a le savoir-faire et les moyens de faire mieux derrière ce qu’il appelle « une motorisation E-Tense championne de Formule E  ».

En plus de ce projet inédit, DS Automobiles matérialisera sa stratégie en lançant une version 100 % électrique de la nouvelle DS 4 — une berline compacte au design musclé proposé dès sa sortie en déclinaison hybride rechargeable (55 kilomètres d’autonomie en conduite purement électrique).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo