La National Highway Traffic Safety Administration a demandé à Tesla de rappeler 158 000 voitures, touchées par une défaillance susceptible d'entraîner la perte de plusieurs fonctionnalités majeures. Le constructeur a obtempéré.

Il y a quelques jours, la National Highway Traffic Safety Administration a publié un rapport concernant une défaillance hardware touchant la Model S et le Model X de Tesla. Face à ce souci pouvant poser des risques de sécurité, l’agence en charge de la sécurité routière aux États-Unis avait recommandé au constructeur de rappeler les voitures concernées. Tesla avait jusqu’au 27 janvier pour réagir à cette requête et il y a répondu favorablement selon un article d’Electrek publié le 2 janvier.

Le média spécialisé dans la mobilité électrique a pu obtenir un mail envoyé par Tesla à certains propriétaires touchés par le souci affectant plus spécifiquement la mémoire flash de 8 Go intégrée à l’unité de contrôle de l’écran. Il y est stipulé que Tesla remplacera gratuitement la pièce défectueuse ou qu’il remboursera les propriétaires ayant pris les devants et payé pour une réparation.

Tesla Model X // Source : Tesla

Tesla rappelle des voitures, sous les recommandations de la NHTSA

La faille est liée à la faible capacité de la mémoire flash qui, à force de se remplir à chaque démarrage, est susceptible d’empêcher certaines fonctionnalités majeures d’opérer normalement (plus d’accès à la caméra de recul, plus de commandes de désembuage et de dégivrage, dysfonctionnement des clignotants et alertes sonores, écran inopérant…). Tesla avait admis le souci et ne pouvait que répondre favorablement à la recommandation de la NHTSA, sous peine d’entraîner d’autres mesures.

« Tesla a confirmé que toutes les unités concernées vont finir par tomber en panne, compte tenu de la capacité de stockage fixe de la pièce  », avait indiqué la NHTSA dans son rapport. La durée de vie de cette mémoire flash de 8 Go est estimée à entre cinq et six ans, ce qui explique l’apparition de problèmes sur l’échantillon de voitures concernées (des Model S produites entre 2012 et 2018 et des Model X assemblés entre 2016 et 2018). D’après les chiffres de la NHTS, plus de 158 000 véhicules seraient touchés.

« Tesla va remplacer gratuitement la mémoire flash de votre véhicule par une autre de 64 Go. Il n’y a pas besoin de nous contacter puisque nous vous dirons quand la pièce sera disponible. Nous vous demandons de ne pas convenir d’un rendez-vous, sauf si vous recevez une alerte signalant que la capacité de stockage est pleine ou si vous rencontrez des bugs persistants avec l’écran, même après l’avoir redémarré  », précise Tesla dans son mail. En attendant, la multinationale recommande de mettre à jour la voiture pour qu’elle soit équipée du firmware 2020.48.12 (ou une version plus récente). Avec ce système d’exploitation, les défaillances ne devraient pas apparaître tout de suite. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo