Tesla compte proposer un nouveau groupe propulseur, à trois moteurs, pour ses Model S et Model X. Ce qui se traduira, aussi, par l'intégration d'une plus grosse batterie.

Tesla a passé ces dernières semaines sur le circuit du Nürburgring pour chasser le record de la Porsche Taycan travailler sur un nouveau groupe propulseur — baptisé Plaid. Il sera commercialisé l’année prochaine et permettra d’améliorer les performances du Model X et de la Model S. Ce qui se traduira, aussi, par l’intégration d’une batterie de plus haute capacité.

C’est Elon Musk, lui-même, qui a confirmé sur Twitter, le 6 novembre, que les Model X et Model S version Plaid s’appuieront sur une plus grosse batterie. Attention tout de même : cela ne veut pas dire que cela se matérialisera par une meilleure autonomie.

Les futurs Model S et Model X auront une plus grosse batterie

Voir Tesla améliorer la capacité de la batterie des futurs Model S et Model X n’a rien d’illogique. C’est même tout le contraire : pour maintenir le niveau d’autonomie actuel avec un moteur en plus (trois au lieu de deux), il est nécessaire d’améliorer l’efficience et/ou d’augmenter la capacité de la batterie. A priori, le groupe propulseur Plaid consommera plus d’énergie que les architectures présentes aujourd’hui au catalogue.

Tesla Model X // Source : Tesla

On peut d’ailleurs le confirmer avec la Model S Performance, qui dispose d’une autonomie de 593 kilomètres face aux 610 kilomètres garantis par la Model S Grande Autonomie — à batterie équivalente (100 kWh). Autrement dit, mettre une batterie plus grosse dans les modèles Plaid ne servirait pas à aller plus loin, mais aussi loin. Sauf si la capacité est fortement augmentée. Sur ce point, Elon Musk a déclaré, par le passé, que la Model S et le Model X pouvaient accueillir une batterie de 120 kWh au maximum.

Une chose semble sûre : les Tesla Plaid ne devraient pas proposer moins d’autonomie que les voitures vendues aujourd’hui, le constructeur ne souhaitant pas la sacrifier sur l’autel de la performance (annoncée plus vertigineuse que jamais selon les observateurs présents au Nürburgring pendant les essais).

Partager sur les réseaux sociaux