Byton, startup chinoise, a annoncé la fin de ses tests en conditions extrêmes pour son SUV électrique.

Startup chinoise qui semble résister face aux exigences d’un marché complexe, Byton a décidé de faire comme les autres entreprises du secteur de l’automobile. C’est-à-dire partager des photos de ses tests organisés dans des conditions extrêmes. Dans un tweet publié le 2 avril 2019, on peut donc découvrir son SUV 100 % électrique survivre au froid de la Mongolie.

« Durant l’hiver dernier, les premiers tests du prototype M-Byte dans un environnement glacial ont été effectués en Mongolie-Intérieure avec plusieurs critères en tête, dont la résistance et l’équilibrage du groupe propulseur, ainsi que la vérification des indicateurs clés sur la performance », a indiqué la société dans son message lisible sur le réseau social. 

Byton prêt à enclencher la deuxième

Durant cette étape primordiale pour développer la voiture et s’assurer que les prestations seront au rendez-vous, le M-Byte a roulé pendant des milliers de kilomètres sur des routes ouvertes et des circuits fermés. L’occasion pour Byton de vérifier le châssis, la structure, la batterie, le système de ventilation, entre autres éléments très importants dans la conception d’un véhicule électrique.

SUV Byton M-Byte // Source : Byton

Daniel Kirchert, CEO et co-fondateur, est visiblement ravi du résultat. Il explique : «  Les résultats de notre programme hivernal marquent une autre étape dans le développement du M-Byte. Ils démontrent que nous sommes dans les clous pour réaliser notre objectif de production fixé au quatrième trimestre de l’année 2019 afin d’assurer les livraisons dans les temps. » 

Audacieux, décrit comme intelligent et doté d’un immense écran (48 pouces !), le M-Byte promet 400 kilomètres d’autonomie pour une facture de 45 000 dollars (une version avec 520 kilomètres d’autonomie est prévue). Une recharge ultra rapide — 80 % récupérés en moins de 30 minutes — est également au programme.

À lire sur Numerama : Byton M-Byte  : on a découvert l’innovation roulante qui vient de Chine

Partager sur les réseaux sociaux