Tesla a livré les premiers Cybertruck à ses clients en live sur X. Une remise en main propre réalisée par Elon Musk devant un parterre de fans de la marque. Premier constat, personne n’arrive facilement à ouvrir la portière.

Ce n’est pas la première fois qu’une conférence Tesla nous laisse sur notre faim, mais la « livraison » des premiers Cybertruck était particulièrement déconcertante. Cet événement, diffusé en direct sur le réseau social X le 30 novembre peu après 21h en France, s’est avéré très étrange sur la forme.

Après une présentation un peu bâclée sans jamais rentrer dans les détails, avec quelques vidéos d’illustration, les premiers clients ont été invités à recevoir des mains d’Elon Musk leur pickup, pour repartir avec.

@numerama

Quand ouvrir les portes de sa propre voiture est trop compliqué… #elonmusk #tesla #cybertruck #numerama

♬ son original – Numerama – Numerama

Entre amateurisme et moment un peu gênant pour le spectateur

Difficile de ne pas juger l’organisation de l’événement, tant tout cela ne semblait pas suffisamment préparé et rempli de cafouillages. Si l’on met à part que les équipes Tesla étaient une nouvelle fois en retard, le plus surprenant était quand même que rien n’a été fait pour mettre en valeur le pickup et encore moins Elon Musk.

Difficile de voir Elon présenter le Cybertruck // Source : Live Tesla
Difficile de voir Elon présenter le Cybertruck, l’éclairage ratait souvent sa tête. // Source : Live Tesla

Pendant toute la présentation, le patron de Tesla s’est retrouvé dans sa pénombre. Il s’était installé dans la benne du pickup pour être visible du public, sauf que l’éclairage n’était pas réglé en conséquence. Aucune scène n’avait été préparée pour faire une présentation digne de ce nom. Tout semblait improvisé en dernière minute, dans un coin de l’usine. Pour un constructeur automobile avec une valorisation boursière qui bat des records, cela fait particulièrement low cost.

Au moment de remettre les premiers véhicules, on a pu voir Elon Musk errer sans trop savoir où était sa place. Puis s’en est suivie une séance de poses avec les acheteurs avant de les faire monter dans leur Cybertruck respectif, et c’est là que les choses se sont gâtées encore plus.

Personne n’arrive à trouver le bouton pour ouvrir cette maudite portière

C’est Elon Musk qui se retrouve à faire le portier pour les premiers clients, car aucun des acheteurs ne sait réellement comment ouvrir la portière passager pour s’installer à bord du nouveau véhicule Tesla : « Poussez le bouton, là ! »

Sur le Cybertruck, le système d’ouverture a évolué puisque Tesla a supprimé la poignée. Sauf qu’il est facile de deviner que le bouton implanté sur le montant, pour remplacer la poignée, n’est pas vraiment le plus intuitif.

Elon Musk ouvrant les portières lors du Cybertruck delivery event // Source : Live Tesla
Elon Musk ouvrant les portières lors du Cybertruck delivery event // Source : Live Tesla

C’est finalement une constante chez Tesla. Depuis plus de 10 ans et les premières Model S, personne ne sait naturellement ouvrir la portière. Model S, X ou encore 3 ou Y, lorsque l’on est confronté à l’ouverture de la porte pour la première fois en tant que passager, on est comme face à une énigme à résoudre.

Même Elon Musk, pourtant rodé à utiliser le Cybertruck, a galéré plusieurs fois à ouvrir la portière aux clients avec le bouton. Il est arrivé que le conducteur ouvre la voiture depuis la poignée intérieure, pour lui faire gagner du temps, ne sachant pas comment déverrouiller de l’intérieur. Cette séquence, longue de 10 minutes, a rapidement viré au mauvais gag et la diffusion live s’est terminée sur cette image.

Espérons que les clients fraîchement livrés s’en sortiront mieux au quotidien.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !