La marque Fisker, basée en Californie, s’apprêterait à mettre sur le marché son Pear. Un modèle de SUV 100 % électrique à un tarif défiant toute concurrence, qui pourrait fait du mal à Tesla et son Model Y.

Et si Fisker était celui qui pourrait faire trembler Tesla ? La marque automobile américaine, peu connue du grand public en France, serait en passe de mettre en vente un modèle de SUV électrique à moins de 30 000 dollars, le Fisker Pear.

Le constructeur, actuellement basé en Californie, a dévoilé, au cours d’une présentation aux investisseurs le 6 mars 2023, diverses informations concernant le PEAR, qui est l’acronyme de « Personal Electric Automotive Revolution ».

Un design radical pour un prix compétitif

Parmi les choses évoquées au cours de cet entretien avec de nombreux investisseurs, le fondateur de la marque, Henrik Fisher a insisté sur l’évolution du design du futur Pear, évoquant notamment « l’allure puissante et large » des ailes de la voiture, ou encore la forme légèrement arrondie du pare-brise avant, qu’il estime être « le pare-brise le plus avancé sur une voiture moderne ».

L’aérodynamisme de la voiture a déjà été mis à l’épreuve dans une soufflerie avec des résultats satisfaisants. Avec ces informations, le créateur de la marque éponyme confirme ses dires lorsque nous l’avions rencontré au Mondial de Paris, où il avait déjà évoqué un « design radical » pour le Fisker Pear.

Au niveau du prix, Henrik Fisker n’a pas changé de position et a bien confirmé que le véhicule électrique serait bien disponible pour un peu moins de 30 000 dollars. Une somme bien moins élevée que pour le Tesla Model Y. À titre de comparaison, le véhicule texan coûte près de 20 000 dollars de plus et est plus long de 25,4 cm. Une mesure à ne pas négliger dans le cadre d’une circulation principalement citadine.

Des promesses à tenir pour Fisker

En ce qui concerne les batteries, le fondateur de la marque a évoqué plusieurs variantes, en fonction de l’utilisation du véhicule, afin de ne pas handicaper les utilisateurs citadins avec une batterie immense. En revanche, le Danois a affirmé aux investisseurs que la version la plus performante du Pear aurait une autonomie bien supérieure à 300 km. C’est moins que le Model Y de Tesla, dont l’autonomie peut atteindre 533 km, mais comparable à plusieurs véhicules électriques déjà sur le marché, à l’image de l’Audi e-tron Sportback (345 km d’autonomie) ou de la BMW i3 (308km).

Le Fisker Pear aura une autonomie de plus de 300 km // Source : Fisker
Le Fisker PEAR aura une autonomie de plus de 300 km // Source : Fisker

Malgré de belles promesses sur le papier, entre une taille plus réduite que la Tesla Model Y et un tarif bien moindre que cette dernière, la voiture électrique de Fisker peut toujours faire douter les potentiels acquéreurs. Au 25 février dernier, un peu plus de 5 600 précommandes avaient été effectuées pour le Fisker Pear alors que le Fisker Ocean, premier modèle de la marque, n’a toujours pas été livré aux clients.

Avec la diffusion des premières images du SUV électrique, Henrik Fisker espère relancer les précommandes de son véhicule, qui sera doté d’un ordinateur central, le « Blade Computer ». On ne connait pas, toutefois, le volume de production de ce véhicule en attente d’homologation.

Le concurrent de Tesla a donc beaucoup à prouver avec ce véhicule électrique, qui devrait être révélé aux côtés du Ronin, un modèle de voiture électrique et sportive.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !