Depuis la révolution apportée par l’infodivertissement de Tesla, le constructeur américain a souvent été imité, mais rarement égalé. Avec son tout nouveau système MBUX, Mercedes pourrait bien mettre un coup de vieux à Tesla. Mais, à quel coût ?

Mercedes a tenu une longue présentation ce 22 février 2023 en Californie, pour présenter ses évolutions matérielles et logicielles à venir. Plusieurs innovations dignes d’intérêt ont été révélées lors de cette conférence. On en retiendra surtout deux éléments : le nouveau système d’exploitation MB.OS et son intégration visible MBUX.

Mercedes veut devenir la référence en matière de luxe et de technologie. Les futures Mercedes regorgeront de gadgets pour transformer votre voiture en une extension de votre maison ou de votre bureau. Certaines innovations sont explicitement là pour suivre la tendance imposée par Tesla quelques années plus tôt — mais c’est garanti sans « coussin péteur ». On y retrouve un service de streaming vidéo (Zync), YouTube, TikTok, des milliers de jeux, de nouvelles expériences musicales, de la visioconférence…

Des nouveautés disponibles avec la nouvelle Classe E

S’il n’y a finalement rien de vraiment nouveau à proposer un service de streaming vidéo et audio, Mercedes va le faire avec un petit truc en plus à chaque fois. Néanmoins, il faudra pour cela prendre tous les équipements, qui peuvent proposer ces expériences inédites, en option.

Nouveau MBUX dans la classe E avec d'affreuses icones // Source : Mercedes
Nouveau MBUX dans la classe E, avec d’affreuses icônes. // Source : Mercedes

Pour l’audio, cela passe notamment par une expérience de visualisation du son. On peut écouter la musique, la ressentir (avec le système de sonorisation surround Burmester 4D en option), mais également la voir. Cette « visualisation » passe par l’intermédiaire d’un bandeau lumineux, qui va s’animer selon les morceaux écoutés pour proposer une expérience encore plus immersive.

Si votre voiture est une extension de votre bureau, Mercedes a pensé à vous. Avec l’option Hyperscreen (MBUX), une caméra vidéo sera positionnée au niveau du tableau de bord pour faciliter votre participation à des conférences vidéo sur Webex ou Zoom. Cependant, cette fonctionnalité ne fonctionne qu’à l’arrêt, en attendant que la conduite autonome de niveau 3 l’autorise dans toutes les situations.

Enfin, si vous prenez l’écran optionnel côté passager, le service de streaming vidéo Zync pourra être utilisé par votre passager, même en roulant. C’est un vrai plus par rapport à Tesla qui n’a qu’un unique écran central. Le conducteur ou la conductrice ne pourra pas être distrait par la vidéo diffusée, puisque le système intègre une protection visuelle qui ne rend l’écran visible que pour le passager. À l’arrêt, les vidéos en streaming peuvent être regardées, bien sûr, depuis l’écran central.

Streaming Video Zync du nouveau MBUX // Source : Mercedes
Streaming Video Zync du nouveau MBUX. // Source : Mercedes

Il en va de même pour tout le panel des autres services, accessibles via des app compatibles intégrées : TikTok, YouTube, Vivaldi, Zoom. C’est également le cas des jeux : Mercedes citait Angry Birds pour l’exemple, mais ce ne sont pas moins de 500 mini jeux et 1 500 jeux classiques qui seront accessibles.

Jouer à Angry Birds dans une mercedes Classe E, c'est possible // Source : Mercedes
Jouer à Angry Birds dans une mercedes Classe E, c’est possible. // Source : Mercedes

Beaucoup de ces services restent quand même conditionnés aux options qui permettent d’en profiter pleinement. Ces options seront disponibles à l’achat lors de la configuration du véhicule, ou plus tard en abonnement mensuel pour certaines. Il ne s’agira donc pas forcément de nouveautés présentes sur tous les véhicules de la marque.

« Hey Mercedes » devient « Just Talk »

Jusqu’à présent, pour passer des commandes vocales à sa voiture, il fallait utiliser la clé, « hey Mercedes ». La requête était ensuite à compléter avec une demande du type « j’ai trop froid, tu peux monter la température ? ».

Avec la fonction « Just Talk », il ne sera plus utile d’interpeller avec ces mots clés la voiture pour qu’elle soit à votre écoute. La voiture sera attentive à toutes les demandes qui pourraient lui être adressées. C’est aussi une tendance que l’on commence à observer sur les autres formes assistants virtuels. Cela reste à tester.  

Dans le même esprit, une IA sera intégrée à la voiture pour mémoriser vos préférences, dans ce que Mercedes appelle des « routines ». La marque donne un exemple : « activer le chauffage des sièges et régler l’éclairage d’ambiance sur orange chaud lorsque la température intérieure est inférieure à douze degrés Celsius ». On peut sans peine imaginer que les capacités de l’IA vont se développer avec le temps. L’idée sous-jacente est que l’IA apprenne à reconnaître les habitudes de la personne derrière le volant, pour proposer ses réglages habituels et ses préférences de conduite.

Pas d’Android Automotive, mais d’autres services Google

Mercedes a choisi de développer son propre OS, nommé « MB.OS », sur une base open source Linux, plutôt que d’utiliser Android automotive. C’est un choix qui surprend de prime abord, puisque Mercedes intègre toutefois les services avancés de Google Maps. Android Automotive semble pourtant séduire d’autres constructeurs comme Volvo ou Renault. Le constructeur allemand affirme vouloir garder le contrôle total de la relation avec ses clients, tout en protégeant leur vie privée.

Le PDG de Mercedes, Ola Källenius, l’a présenté ainsi : « Chez Mercedes-Benz, nous avons pour mission de construire les voitures les plus désirables au monde. En conséquence, nous avons pris la décision d’être les architectes de notre propre système d’exploitation — une architecture unique de type ‘chip-to-cloud’ qui tire parti de son accès complet aux composants matériels et logiciels de nos véhicules. En combinant cette expertise interne avec une sélection de partenaires de classe mondiale, nous créerons une expérience client exceptionnelle, de l’aide à la conduite, la navigation et le divertissement, jusqu’à la recharge intégrée. Le système d’exploitation MB.OS sera entièrement évolutif et fera l’objet d’améliorations constantes. »

Places Details de Google Maps sur la navigation Mercedes // Source : Mercedes
Place Details de Google Maps sur la navigation Mercedes. // Source : Mercedes

Mercedes a quand même noué un partenariat important avec Google, qui fournira la cartographie avancée de Google Maps. Le constructeur va également ajouter Google Places Details à sa navigation dans les véhicules Mercedes, et cela s’adresse aussi aux véhicules déjà produits (sous certaines conditions). Mercedes veut que les utilisateurs trouvent toutes les informations détaillées de leur destination directement depuis leur navigation, comme ils y auraient accès sur leur téléphone. Dans des pays où Google n’est pas en position dominante, comme en Chine, la navigation Mercedes inclura le service leader local.

Mercedes a beaucoup d’ambition pour son nouveau système. Il y aura certainement de nombreuses autres fonctionnalités à découvrir très rapidement dans les voitures du constructeur. Mercedes a franchement pris le virage du software, ce qui accompagnera parfaitement sa stratégie d’électrification de sa gamme.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.