Tesla vend de plus en plus de voitures en France. Par conséquent, on pourrait craindre le pire concernant les files d’attente sur les bornes Superchargeurs. Les chiffres montrent qu’il n’y a pas à s’inquiéter.

Sur le segment des voitures 100 % électriques, le succès de Tesla est incontestable. Il y a encore quelques années, croiser une voiture de la marque suscitait l’étonnement. Aujourd’hui, rouler aux côtés d’une Model 3 est devenu banal, même en France. Se pose alors une question essentielle : y a-t-il suffisamment de Superchargeurs disponibles pour les utilisatrices et les utilisateurs en France ? La réponse est oui.

Un internaute passionné de technologies et de véhicules, Bertrand Moreau, a compilé des données en provenance de diverses sources fiables ou officielles (Tesla, Tesla Owners Club France et Automobile Propre) pour établir plusieurs graphiques partagés sur Twitter le 17 décembre. Le premier est lié aux ventes, qui ont fortement augmenté depuis l’apparition de la Model 3 (70 000 exemplaires écoulés, à la date du 19 décembre 2022). Le deuxième s’intéresse au nombre de Tesla par Superchargeur. En novembre, le ratio s’établit à 44.

Nombre de voitures Tesla par Superchargeur // Source : Twitter/Bertrand Moreau
Nombre de voitures Tesla par Superchargeur. // Source : Twitter/Bertrand Moreau

Faut-il craindre les files d’attente sur les bornes Tesla ?

Un Superchargeur pour 44 voitures : cette donnée n’a rien d’inquiétant quant à l’apparition de bouchons sur les bornes installées par Tesla. Il est impossible d’imaginer une situation dans laquelle 44 propriétaires auraient besoin de faire le plein dans un même secteur, sachant qu’une station réunit plusieurs bornes. Bertrand Moreau précise d’ailleurs : « La majorité du temps, les Superchargeurs sont inoccupés, la marge est donc relativement large. » Dans les faits, cela veut dire qu’il y a moins de voitures pour une seule borne Tesla que la statistique annoncée. À l’occasion de nos nombreux essais, on n’a connu une file d’attente qu’à une seule reprise (et c’était à la frontière allemande). Pour l’heure, il faut plutôt craindre des tarifs volatils.

Bien évidemment, plus il y aura de voitures Tesla sur les routes, plus le ratio va empirer. À moins que la firme américaine parvienne à suivre le rythme en termes d’ouverture de nouvelles stations. Dans un communiqué reçu par Numerama en octobre, Tesla annonçait que la France dépassait les 1 500 bornes, réparties sur 125 sites différents. À l’été 2021, le réseau approchait les 1 000 points de charge. Selon le graphique de Bertrand Moreau, il y avait un Superchargeur pour 34 voitures à l’époque. Pour maintenir cette donnée en novembre 2022, il aurait fallu que Tesla inaugure davantage de Superchargeurs. On remarque quand même que le chiffre est stable depuis janvier 2022, mois qui observait le même ratio qu’en novembre.

Attention, les données présentées ne prennent pas en compte le fait que certains Superchargeurs sont désormais accessibles aux voitures tierces. En septembre 2022, Automobile Propre indiquait le chiffre de 722 bornes concernées, soit la moitié du parc. Cette précision rend bien plus complexe le calcul de Bertrand Moreau, qui s’inscrit uniquement dans l’écosystème Tesla et ne prend pas non plus en compte les autres bornes sur lesquelles les voitures de la marque peuvent se brancher.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !