Selon plusieurs médias américains, Elon Musk a entamé des discussions sérieuses avec le conseil d’administration de Twitter. Ce dernier pourrait accepter de lui céder l’entreprise, après avoir été très réticent au début.

Twitter va-t-il accepter de se vendre à Elon Musk sans la moindre opposition ? À la surprise générale, cette improbable option fait désormais figure de favorite.

Depuis le dimanche 24 avril, le conseil d’administration de Twitter débat avec Elon Musk, après avoir initialement pris des mesures pour l’empêcher de mettre la main sur l’entreprise. Les 46,5 milliards de dollars proposés par Elon Musk, pour racheter toutes les actions Twitter en circulation, pourraient finalement satisfaire la direction du réseau social. Selon le New York Times, un potentiel accord pourrait être trouvé cette semaine.

Une tendance forte depuis plusieurs jours

Très mal vue au départ, la proposition de rachat non sollicité d’Elon Musk devient un peu plus acceptable ces derniers jours. L’annonce de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter qui a fustigé la direction de l’entreprise tout en rappelant son amitié envers Elon Musk, y a certainement contribué. De son côté, le patron de Tesla et SpaceX a annoncé le 20 avril qu’il allait emprunter 25 milliards de dollars pour finaliser la transaction. Ce qui était une mauvaise blague début avril devient petit à petit un projet cohérent, et cela n’a sans doute pas laissé Twitter indifférent.

Si l’on se fie aux dernières indiscrétions de la presse américaine, Twitter tenterait actuellement d’encadrer ce rachat (date à laquelle Elon Musk privatiserait l’entreprise, frais en cas de renoncement, etc.). Le conseil d’administration serait très intéressé par l’offre d’Elon Musk et aurait exprimé son soulagement après avoir découvert son financement détaillé.

Twitter Jack Dorsey
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, s’est exprimé contre l’actuelle direction. // Source : Ryan Lash / TED

Comment va réagir le reste du monde ?

Décriée par beaucoup lors de son annonce, la proposition de rachat d’Elon Musk n’inquiétait pas beaucoup, tant on la pensait impossible. Si nous pronostiquions une possible victoire d’Elon Musk grâce à de nouveaux mécanismes qui auraient fait plier Twitter plus tard, personne n’imaginait l’entreprise simplement accepter sa première proposition. Il faut dire que, financièrement, Twitter a beaucoup à y gagner. Elon Musk propose de racheter chaque action 54,20 dollars, alors qu’elles valent environ 48 dollars le 25 avril, en étant probablement surestimées à cause de toute cette histoire.

Si le conseil d’administration dit oui, il va falloir s’attendre à des réactions virulentes du monde entier. Elon Musk compte toucher aux règles de Twitter, notamment en revoyant drastiquement les règles de modération, quitte à ne plus être conforme avec certaines lois. Le fait qu’un réseau social aussi important appartienne à un seul individu risque de aussi faire jaser, surtout quand on voit les énormités qu’Elon Musk peut tweeter lui même, comme lorsqu’il s’est moqué du ventre de Bill Gates ce week-end. Puisque les résultats trimestriels de Twitter seront annoncés le 28 avril, on peut imaginer une annonce officielle vers cette date, sauf si les discussions se tendent.