Smartphone de tous les superlatifs, le Galaxy S22 Ultra est un des appareils les plus chers sur le marché de la téléphonie. Son prix de 1 259 euros se justifie-t-il par ses incroyables caractéristiques, dont ses quatre appareils photo ? Numerama a testé le dernier monstre de Samsung.

Dans le monde de la téléphonie mobile, Samsung a une double casquette. À la fois constructeur et fournisseur, le géant coréen commercialise ses propres appareils et équipe ceux des autres en composants de tout genre (écrans, appareils photo, puces…). Cette double personnalité est particulièrement visible en début d’année lorsque Samsung, avec sa gamme Galaxy S, présente son portfolio d’innovations technologiques pour les mois à venir. Dans les prochaines semaines, Oppo, Xiaomi, Vivo, Motorola, Asus, et même Apple, en bénéficieront.

La vitrine de Samsung pour l’année 2022 porte le nom de Galaxy S22 Ultra. Commercialisé à partir de 1 259 euros (et jusqu’à 1 659 euros pour la version 1 To), le smartphone est, début 2022, le plus complet au monde. Après plusieurs jours de test, voici notre avis sur la nouvelle star de l’univers Android. À l’écrit, et en vidéo.

Samsung Galaxy S22 : le retour du Galaxy Note

Une finition irréprochable

Depuis 2020, Samsung n’a pas sorti de nouveau Galaxy Note. La disparition de cette gamme emblématique, connue pour son stylet (et ses explosions), a laissé de nombreux fans de la marque orphelins.

Avec son Galaxy S22 Ultra, Samsung tente de les réconcilier. Ce nouveau smartphone, même s’il appartient à la famille des Galaxy S, reprend les codes esthétiques des Galaxy Note. Très rectangulaire, le Galaxy S22 Ultra arbore des bords plats en haut et en bas, mais est complètement incurvé sur les côtés. Celles et ceux qui ont déjà eu un Galaxy Note devraient immédiatement remarquer ces similitudes. Ce design offre une très bonne tenue, grâce à des courbes parfaitement adaptées à la paume de la main. Seule chose à prendre en compte : le S22 Ultra est un gros bébé. Ses 228 grammes et ses 6,8 pouces ne sont pas adaptés à toutes et à tous. Essayez-le en magasin avant de l’acheter si vous avez des doutes.

Galaxy S22 ultra 9
Le Galaxy S22 Ultra aurait pu s’appeler Galaxy Note 22 ou Galaxy S22 Note. // Source : Louise Audry pour Numerama

Au dos, le Galaxy S22 Ultra ne ressemble en revanche à aucun autre. Dans un marché où tout se ressemble, avec des blocs rectangulaires pas toujours très beaux, Samsung fait l’effort de tenter de casser les codes. Les quatre modules caméra du S22 Ultra, ainsi que son capteur laser, ne sont pas dans un seul bloc. Chacun dispose de son propre cercle et dépasse légèrement du dos de l’appareil, ce qui donne l’impression qu’ils sont parfaitement intégrés au châssis. Est-ce convaincant ? Tout dépend des goûts. De notre côté, nous trouvons ça sublime (d’autant plus que l’aspect mat du dos met bien en avant les appareils photo). On sait que d’autres ne partageront pas notre avis.

Galaxy S22 ultra 13
Les appareils photo du Galaxy S22 Ultra sont séparés. // Source : Louise Audry pour Numerama

Longtemps moqué pour son incapacité à faire attention aux détails, Samsung nous prouve avec ce Galaxy S22 Ultra qu’il n’est pas numéro 1 du smartphone pour rien. En main, le smartphone renvoie une vraie impression du prestige. Sa finition est irréprochable. On remarque au passage le parfait alignement de ses ports. La symétrie est parfaite, alors que Samsung a longtemps eu du mal avec cet aspect. Il n’y a rien à ajouter, le S22 Ultra est un magnifique appareil.

Galaxy S22 ultra 15
Observez l’alignement des ports et du stylet. C’est parfaitement symétrique. // Source : Louise Audry pour Numerama

Le stylet S-Pen, un vrai bonus

Les similitudes avec le Galaxy Note ne s’arrêtent pas au design. Le Galaxy S22 Ultra ressuscite en effet le stylet S-Pen, que l’on pensait condamné à disparaître. Commercialisé l’année dernière sous la forme d’un accessoire optionnel (que l’on perdait tout le temps, faute d’endroit où le ranger), le stylet de Samsung revient sous sa forme originelle. Il se range à côté du port USB Type-C du smartphone et fait partie du Galaxy S22 Ultra. Ce n’est pas un accessoire à acheter.

Si vous n’êtes pas un habitué des Galaxy Note, vous vous demandez sûrement « à quoi sert un stylet sur smartphone ? » Il y a plusieurs réponses à cette question. Déjà, il permet écrire et de prendre des notes. L’application Samsung Notes convertit, avec plus ou moins de réussite, ce que vous écrivez en texte et vous permet de rechercher dans vos notes manuscrites. C’est vraiment pratique. Le S-Pen peut aussi être utilisé pour naviguer sur l’écran (si vos doigts sont sales par exemple), pour dessiner ou pour colorier. Si vous trouvez cette dernière option ridicule, sachez que le logiciel PENUP de Samsung est vraiment génial. Il n’y a rien de plus reposant que de faire du coloriage avec un S-Pen sur ce smartphone.

Galaxy S22 ultra 6
PENUP propose plein de coloriages aux propriétaires d’un Galaxy S22 Ultra. // Source : Louise Audry pour Numerama

Grâce à sa latence de 2,8 millisecondes, le S-Pen de Samsung est le stylet le plus bluffant du marché. On croirait écrire sur un carnet, l’encre numérique apparaît en temps réel. Seul défaut, les bords incurvés du Galaxy S22 Ultra gâchent l’expérience. Quand on passe dessus, l’écriture s’interrompt parfois. Il est donc vivement recommandé de surtout exploiter le milieu de l’écran. C’est dommage, la magie est moins forte.

Autres usages du S-Pen, cette fois-ci plus dispensables, le stylet peut servir de télécommande Bluetooth. C’est super pratique pour les selfies (on peut actionner la prise d’une photo en appuyant sur son bouton), un peu moins pour tout ce qui relève du contrôle gestuel (on peut monter le volume, mettre en pause un contenu multimédia, revenir à l’écran d’accueil ou prendre une capture en bougeant le stylet en maintenant enfoncé son bouton). Toutefois, il faut reconnaître que Samsung est le seul constructeur à proposer un smartphone capable de faire autant de choses. Cela renforce notre impression selon laquelle le Galaxy S22 Ultra n’est pas un smartphone « normal ». Ce produit est un condensé de tout ce qui se fait de mieux… et de ce que personne d’autre ne propose. C’est un vrai avantage dans un marché aussi compétitif.

Galaxy S22 ultra 8
Le stylet permet de prendre des selfies à distance, sans retardateur. // Source : Louise Audry pour Numerama

En photo, le Galaxy S22 est le plus complet

4 appareils photo utiles, qui dit mieux ?

Un temps précurseur, Samsung n’est plus le numéro 1 de la photo aujourd’hui. Rattrapé par des marques comme Huawei, Google et Apple, le constructeur coréen fait partie des meilleurs mais ne devance plus la concurrence.

Cependant, si vous cherchez un smartphone pour prendre des photos, le Galaxy S22 Ultra est un candidat sérieux au titre de meilleur appareil du marché. S’il n’est selon nous le meilleur en rien (les couleurs sont plus justes chez Apple et Oppo, le mode nuit de Huawei et Google est supérieur, l’application Appareil photo n’est pas la plus simple à manier…), le Galaxy S22 Ultra a la particularité rare d’être très bon en tout. Cette polyvalence lui confère un avantage sur la concurrence : il réussit tout très bien, là où les autres ont généralement des points forts et des points faibles. Ainsi, dans une poche, le Galaxy S22 Ultra est sans doute le smartphone parfait en toutes circonstances. Il doit cet avantage à son offre photo unique sur le marché :

  • Ultra grand-angle : Capteur de 12 Mpix, module ouvrant à f/2.2.
  • Appareil photo principal : Capteur de 108 Mpix (les photos font 12 Mpix ou 108 Mpix, au choix), module ouvrant à f/1.8.
  • Zoom optique x3 : Capteur de 10 Mpix, module ouvrant à f/2.4.
  • Zoom optique x10 : Capteur de 10 Mpix, module ouvrant à f/4.9 (possibilité de monter numérique jusqu’à x100).
  • Capteur laser, dédié la mesure de la profondeur.
A7S3-1-0368.00_00_00_02.Still001
L’incroyable module caméra du Galaxy S22 Ultra. // Source : Louise Audry pour Numerama

Grâce à cette offre unique, le Galaxy S22 Ultra est quasiment le seul smartphone haut de gamme taillé pour tous les besoins. Son ultra grand-angle permet de prendre des photos de groupe, son capteur principal réussit de très jolies photos de jour comme de nuit, avec pour particularité de pouvoir prendre des photos en 108 Mpix (on peut zoomer dedans a posteriori) et ses deux zooms lui permettent de voir plus loin que les autres.

On utilisera le zoom x3 le plus souvent, pour les portraits notamment et, de temps en temps, le zoom x10 vous donnera l’impression d’avoir un vrai appareil photo autour du cou. Avoir cette possibilité sur un smartphone est absolument époustouflant. Là où les autres smartphones commencent à voir flou au delà du x3, le S22 Ultra fait des photos super nettes à x10.

Zoom X01
Source : Numerama
Zoom 02
Source : Numerama
Zoom x3
Source : Numerama

Cette polyvalence est la véritable force du Galaxy S22 Ultra. S’il n’est selon nous toujours pas le meilleur en photo, notamment la nuit où il est au coude à coude avec le trio gagnant Google/Huawei/Apple, mais souffre parfois de sa gestion de la lumière, le smartphone du Coréen les surpasse sur le reste.

En ce qui concerne le zoom numérique, au-delà du x10 donc, nous avons été amusés par la tricherie logicielle de Samsung pour vous faire croire que son smartphone peut voir loin. Si certaines photos en x30 sont franchement très correctes (notamment quand ce que vous photographiez ne bouge pas), on ne peut pas dire la même chose quand vous zoomez sur un objet en mouvement. Il semblerait que le S22 Ultra prenne plusieurs photos, les superpose, et tente de vous faire croire qu’il s’agit d’une image authentique. On a l’impression de voir un détourage Photoshop raté, ce qui peut faire sourire. Toujours est-il qu’aucun autre concurrent (à part Huawei) ne fait aussi bien.

Zoom 7
Observez le flou autour de Kylian Mbappé. On dirait qu’il a été faussement rajouté sur une pelouse vide. // Source : Numerama
Zoom 8
Source : Numerama

En vidéo, Samsung monte en niveau

En vidéo aussi, Samsung a la polyvalence en tête. Tous les capteurs du Galaxy S22 Ultra peuvent filmer en HD (30 fps), Full HD (30 ou 60 fps), 4K (30 ou 60 fps) tandis que son capteur géant de 108 Mpix est capable d’atteindre la 8K, à seulement 24 images par seconde. Si cette dernière option est encore très expérimentale (on sent que ça saccade un peu quand on bouge), on sent que le reste continue de monter en qualité. Si le S22 Ultra n’égale pas encore l’iPhone, roi de la vidéo, il réalise désormais des enregistrements vraiment très justes, y compris la nuit, avec une super stabilisation.

Des caractéristiques dernier cri

L’écran le plus lumineux sur smartphone

Samsung Display étant le fournisseur de tous les smartphones haut de gamme (Apple, Oppo, etc.), nous sommes sans surprise séduits par l’écran du Galaxy S22 Ultra. Comme tous les ans, Samsung introduit avec son nouveau mobile vedette sa dalle OLED la plus performante, qu’aucun autre constructeur ne possède encore (Oppo devrait l’avoir en mars, Apple en septembre).

Sans surprise donc, l’écran géant (6,8 pouces) du Galaxy S22 Ultra est excellent. Samsung lance avec ce smartphone la seconde génération de ses dalles LTPO, capables d’un taux de rafraîchissement de 1-120 Hz (quand l’écran affiche une photo, il se rafraîchit peu pour préserver sa batterie. Quand vous jouez ou naviguez sur le web, il peut monter jusqu’à 120 images par seconde, ce qui augmente sa fluidité).

Niveau luminosité aussi, on bat tous les records. Samsung promet 1750 cd/m2 dans les meilleures conditions, on a un peu plus de 1200 cd/m2 en vrai. Il s’agit d’un record pour un smartphone, ce qui rend utilisable le S22 Ultra partout. Pour activer la luminosité maximale, il faut se rendre dans les réglages et cocher l’option « Luminosité supplémentaire ». La batterie part plus vite, mais, sur la plage l’été, le S22 Ultra ne sera pas victime de reflets.

Galaxy S22 ultra 11
Samsung Galaxy S22 Ultra // Source : Louise Audry pour Numerama

Seul défaut, toujours le même direz-vous : l’écran incurvé. C’est joli, mais pas franchement pratique. On aurait préféré que Samsung s’en passe.

La fiche technique parfaite ?

Comme nous vous le disions dans l’introduction de ce test, le Galaxy S22 Ultra sert aussi de vitrine à Samsung qui introduit tout un tas de technologies avec ce mobile. Par exemple, il est le premier mobile au monde équipé du nouveau verre de Corning, le Gorilla Glass Victus+. Cela le rend, sur le papier, plus résistant que ses concurrents. Au dos, ses lentilles sont aussi recouvertes par un nouveau verre, vraisemblablement le Gorilla Glass DX, qui permet de limiter les reflets lorsque l’on prend des photos. Enfin, il est un des premiers mobiles au monde compatible Wi-Fi 6E, la future norme réseau qui exploitera bientôt la bande des 6 GHz.

En plus de tout ça, le Galaxy S22 Ultra dispose de tout ce que l’on peut espérer sur un smartphone haut de gamme. Compatibilité 5G, batterie géante de 5 000 mAh (on reviendra sur l’autonomie dans quelques instants), recharge rapide 45W (toutefois moins rapide que sur des mobiles Oppo et Xiaomi), recharge sans-fil 15W, puce UWB pour localiser des traqueurs comme le SmartTag… Le Galaxy S22 Ultra est un rêve pour les geeks. Il coche toutes les cases.

Galaxy S22 ultra 10
L’interface photo du S22 Ultra. // Source : Louise Audry pour Numerama

Un logiciel bien pensé… mais des bugs étranges

Pendant longtemps, l’expérience logicielle proposée par les smartphones Samsung étaient affreuses. La surcouche TouchWiz a été le cauchemar de millions d’utilisateurs. Depuis quelques années, Samsung est passé du maillon faible au premier de la classe, grâce à One UI, l’une des meilleures surcouches Android.

Parfaitement adaptée aux grands écrans, One UI est super fluide et propose, Samsung oblige, plein de fonctions à ses utilisateurs. Puisque Samsung a appris de ses erreurs, la plupart de ces fonctions sont optionnelles. One UI est vraiment conçu pour tous et n’est pas un frein à l’achat d’un terminal Samsung en 2022.

S22 One UI
L’interface de One UI est réussie. Elle est conçue pour être utilisée à une main. // Source : Captures Numerama

Au 18 février 2022, quand nous écrivons ce test, il y a malheureusement pas mal de bugs sur le S22 Ultra. Apparition de lignes étranges au milieu de l’écran, perte de la 4G et de la 5G, ralentissements… On a tendance à imaginer que le tout sera rapidement amélioré par le biais de mises à jour logicielles (Samsung est coutumier des bugs de jeunesse sur tous ses modèles, rapidement corrigés). Il nous aurait toutefois semblé malhonnête de ne pas vous les signaler dans notre test.

Le massacre de l’Exynos 2200

Exynos ou Snapdragon, l’Europe perd encore

Dernière partie de ce test : parlons microprocesseur. Rassurez-vous, nous allons vous épargner les benchmarks et les détails sur les cœurs des puces. Ce qui nous intéresse ici est l’obstination de Samsung à proposer deux versions différentes de son Galaxy S22 Ultra en fonction des marchés. Les États-Unis et l’Asie ont un smartphone avec la puce Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm ; l’Europe a le droit à une version équipée de la puce Exynos 2200, développée par Samsung (en collaboration avec AMD). Depuis plusieurs années, l’Exynos est le talon d’Achille des mobiles Samsung. Il abaisse leurs performances, leur offre une moins bonne autonomie et provoque, notamment l’année dernière, des problèmes de surchauffe. Tous les ans, on se dit que Samsung fera mieux. Tous les ans, nous sommes déçus.

Cette année encore, malgré le partenariat avec AMD, la douche est toujours aussi froide. Le Galaxy S22 Ultra européen est moins puissant que l’américain, alors qu’il coûte toujours aussi cher. C’est exactement cet aspect qui nous dérange. L’Exynos n’est pas une mauvaise puce, mais est moins bonne. Alors pourquoi devrions-nous payer autant ? À celles et ceux pour qui cela compte, l’importation reste une bonne solution.

Galaxy S22 ultra 7
Les bords incurvés du Galaxy S22 Ultra. // Source : Louise Audry pour Numerama

Une autonomie satisfaisante, mais inférieure à nos attentes

Sans doute à cause de l’Exynos, le Galaxy S22 Ultra nous déçoit aussi au niveau de l’autonomie. L’iPhone 13 Pro Max d’Apple, très bien optimisé, nous a appris à finir la journée autour des 40 % d’autonomie restante. Le Galaxy S22 Ultra, lui, termine la journée autour des 10 %. Pour un smartphone haut de gamme équipé d’une batterie de 5 000 mAh et d’une puce gravée en 4 nm, ce n’est pas assez bien. On se satisfera de ne pas avoir à le recharger au milieu de la journée malgré notre grosse utilisation, mais, au vu de sa puissance, Samsung devrait pouvoir rivaliser avec Apple. C’est d’autant plus frustrant que l’on peut imaginer que la puce de Qualcomm consomme moins. Nous aurons prochainement l’occasion de tester des appareils équipés du Snapdragon 8 Gen 1, afin de vérifier notre pressentiment.

Le verdict

Avec son Galaxy S22 Ultra, Samsung montre aux autres constructeurs l’exemple à suivre en 2022. Pionnier sur de nombreux aspects (écran ultra lumineux, taux de rafraîchissement 1-120 Hz, verre Gorilla Glass Victus+, Wi-Fi 6E), le Galaxy S22 Ultra se paye même le luxe d’être le seul à venir équipé d’un stylet S-Pen, beaucoup plus pratique que ce que l’on pourrait penser. En photo, il est selon nous le plus complet. Sans être aussi juste qu’Apple, Huawei ou Google sur certains points, sa polyvalence en fait un appareil de référence. Aucun autre smartphone ne sait faire autant de choses.

Seul point négatif, n’y avait-il pas mieux à faire au niveau des performances et de l’autonomie ? Le Galaxy S22 Ultra appartient à la catégorie des smartphones haut de gamme mais sa puce Exynos 2200, comme la génération précédente, consomme beaucoup et vide assez rapidement la batterie géante du smartphone. C’est dommage, il aurait été autrement parfait. Quoiqu’il en soit, nous le recommandons vivement.