Prophétisé depuis quelques années, l’abandon de la gamme des Galaxy Note semble bien parti pour intervenir cette année. Et il semblerait que les héritiers désignés soient les mobiles pliables du constructeur.

Traditionnellement présenté à la fin de l’été, le nouveau Galaxy Note devra attendre. Peut-être très longtemps. Dans un communiqué de presse publié le 26 juillet 2021, le constructeur coréen explique que cette année, ce sont les téléphones pliables qui seront à l’honneur lors d’une grande conférence prévue pour le 11 aout prochain.

Un abandon à bas bruit

Les nouveaux Galaxy Z Fold et Z Flip que Samsung va dévoiler à cette occasion seront les premiers smartphones pliables à être compatibles avec le fameux S Pen, le stylet construit par Samsung. « Au lieu de dévoiler un nouveau Galaxy Note, nous allons étendre les fonctionnalités du Galaxy Note à d’autres appareils Galaxy » explique la marque. En langage marketing, cela sonne comme un abandon à bas bruit des Galaxy Note.

La nouvelle n’étonnera pas les observateurs et observatrices les plus attentifs de l’industrie. Depuis 2017 au moins, la lignée des Galaxy Note n’avait plus vraiment de raison d’être. Devenue au fil des années des copies grand-format des fers de lance que sont les Galaxy S, cette famille de téléphone n’apportait plus grand-chose de neuf sur le marché, faute d’innovations technologiques majeures.

Car oui, pendant longtemps les Galaxy Note étaient des véritables monstres de technologie. En présentant deux grandes familles de smartphone par an, Samsung pouvait suivre le rythme effréné de l’innovation technologique du début des années 2010. Les Note embarquaient les toutes dernières technologies qui pouvaient ensuite arriver, quelques mois plus tard, sur les Galaxy S. Rappelons que c’est le Note premier du nom qui a entamé la tendance des « phablettes », ces appareils imposants à mi-chemin entre un téléphone et une tablette. En 2015, le Galaxy Note Edge lançait aussi la mode des écrans incurvés.

Le pliable, héritier du Note

Il n’aura pas échappé à grand monde cela dit, que les innovations technologiques majeures sont aujourd’hui moins fréquentes. Cela vient fragiliser encore un peu plus la raison d’être des Galaxy Note. Aujourd’hui, ce sont les modèles pliables de Samsung qui marquent une vraie rupture avec le reste du marché.

Le Z Flip comme le Z Fold embarquent des technologies de pointe, tentent de faire naitre de nouveaux usages et offrent une vitrine médiatique énorme à Samsung. En somme, ils font tous ce que les Galaxy Note ne parviennent plus vraiment à faire aujourd’hui. Les pliables de Samsung sont les dignes héritiers des premiers Note, et ce n’est pas un hasard si ce sont eux qui récupèrent le stylet, seule caractéristique qui permettait encore aux Galaxy Note de se démarquer.

Le Samsung Galaxy Fold premier du nom // Source : Louise Audry pour Numerama

Cependant, avec cet héritage viennent de sacrées responsabilités. Si Samsung veut véritablement remplacer ses Galaxy Note par ses modèles pliables, il faudra que le prochain mobile de cette lignée soit irréprochable. Les modèles précédents souffraient à chaque fois de petits défauts de jeunesse inhérents à l’utilisation de nouvelles technologies. Il sera bien plus difficile de faire accepter ces concessions quand les pliables cesseront d’êtres des prototypes à destination des plus technophiles d’entre nous.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo