MagSafe, la connectique historique des MacBook, est revenue. Les nouveaux MacBook Pro sont dotés d’une prise de recharge aimantée comme au bon vieux temps. Mais pas mal de détails techniques ont changé.

Les tout nouveaux MacBook Pro 14 et 16 pouces, annoncés le 19 octobre 2021, ne sont pas que les premiers ordinateurs à adopter les puces M1 Pro et M1 Max. Ils ont également fait revenir une fonctionnalité bien-aimée des propriétaires d’ordinateurs Apple : le MagSafe.

Ce connecteur a pour avantage d’être aimanté. Cela lui permet de se décrocher facilement lorsqu’on se prend les pieds dans le câble, et donc évite à votre ordinateur de voler à travers le salon après une maladresse. Présent de 2006 à 2015 sur les ordinateurs portables d’Apple, le MagSafe avait été abandonné en faveur de la recharge via USB-C, plus universelle.

L’ancien connecteur MagSafe 2 abandonné en 2015. // Source : Mike Stahl — Wikimedia Commons

Mais en 2021, la prise est donc revenue sur les MacBook Pro de nouvelle génération, avec quelques avantages notables. Voici ce qu’on sait sur le nouveau MagSafe 3.

Quelles sont les nouveautés de MagSafe 3 ?

Le plus gros changement entre cette nouvelle génération de MagSafe et l’ancienne concerne la rapidité de charge. Le chargeur du MacBook Pro 16 pouces peut monter jusqu’à 140 watts, ce qui n’est pas possible en USB-C pour le moment (voir plus bas). Cela permet selon Apple de récupérer «  50 % de batterie en 30 minutes ».

Sur le MacBook Pro 14 pouces, cette charge rapide est aussi disponible. Il est d’ailleurs possible d’en profiter en MagSafe comme en USB-C (pourvu que vous ayez le bon chargeur), puisqu’elle ne nécessite que 96 watts. Sur ce modèle, le MagSafe est donc plus un avantage pratique qu’une vraie rupture technologique.

Apple a aussi promis que le connecteur tiendra mieux à l’ordinateur, sans pour autant y rester accroché en cas d’arrachage de câble.

Mon chargeur MagSafe 2 sera-t-il compatible ?

Il semblerait que pour le grand retour du MagSafe, Apple ait légèrement changé sa technologie. Le connecteur MagSafe 3 est plus fin et plus allongé que celui du MagSafe 2.

Les 2 ports MagSafe côte à côte // Source : Apple

Il est donc peu probable qu’un ancien chargeur MagSafe soit compatible avec les nouveaux ordinateurs d’Apple. En raison du wattage différent entre les deux générations de chargeur, il n’est de toute façon pas conseillé d’essayer.

Pourrais-je continuer à recharger via USB-C ?

Oui ! Apple l’a précisé durant sa conférence, les nouveaux MacBook pourront se recharger en MagSafe ou en USB-C. Pas de soucis à se faire pour les différents chargeurs que vous avez dans vos tiroirs donc, ils resteront compatibles avec ces nouvelles machines.

En revanche, sur le MacBook Pro 16 pouces, la recharge via USB-C sera moins puissante que celle via MagSafe. Seul le connecteur propriétaire d’Apple peut recharger 50 % de batterie en 30 minutes comme promis. Cela est dû au fait que seul le câble MagSafe supporte des charges au-delà de 100 watts. Il existe bel et bien une version de l’USB-C supportant la charge au-delà des 100 watts, mais elle est très récente. Selon un ingénieur de chez Google, aucun câble ne supporte encore cette puissance et les ports des nouveaux MacBook Pro non plus.

Le MacBook Pro 14 pouces n’aura pas ce problème lui, puisque son seuil de charge rapide est à 96 watts.

Quel chargeur est vendu avec mon MacBook Pro ?

L’arrivée de cette nouvelle connectique signifie également l’arrivée de nouveaux câbles chez Apple, et de nouveaux chargeurs aussi. Voici les accessoires qui sont vendus par défaut avec chacun des MacBook Pro récemment annoncés.

  • MacBook Pro 14 pouces (M1 Pro CPU 8 cœurs) : brique de charge USB-C 67 watts + Câble USB‑C vers MagSafe 3 (2 m)
  • MacBook Pro 14 pouces (M1 Pro/Max CPU 10 cœurs et versions supérieures) : brique de charge USB-C 96 watts + Câble USB‑C vers MagSafe 3 (2 m)
  • MacBook Pro 16 pouces (toutes versions) : brique de charge 140 watts + Câble USB‑C vers MagSafe 3 (2 m)

À noter que, comme précisé plus haut, le MacBook Pro 14 pouces a besoin de 96 watts pour la charge rapide. Si vous achetez le modèle de base, il viendra par défaut avec un adaptateur 67 watts. La brique 96 watts vous coûtera alors 20 euros de plus. Tous les modèles de MacBook Pro 16 pouces viendront par contre avec un chargeur 140 watts, capable de charge rapide.

Petite nouveauté d’ailleurs, ce chargeur 140 watts est le premier chez Apple à adopter le nitrure de gallium, un composant qui permet de créer des chargeurs plus compacts et plus puissants. Cette brique est également certifiée USB-C Power Delivery 3.1, ce qui signifie qu’elle n’aura aucun mal à charger d’autres appareils USB-C potentiellement très gourmands en énergie.

Le meilleur des deux mondes

En scindant la brique de charge et le câble, ainsi qu’en permettant la recharge via MagSafe et USB-C, Apple offre plus de flexibilité. Il sera possible par exemple d’avoir un chargeur MagSafe ultrarapide chez soi sur une station de travail, et un chargeur USB-C plus compact dans son sac pour la mobilité.

Le port MagSafe à côté de deux ports USB-C (un troisième se trouve sur l’autre tranche) // Source : Capture d’écran

Il faudra faire bien attention à la puissance délivrée par ces chargeurs, par contre. Si vous souhaitez acheter un accessoire tiers, vérifiez qu’il est capable de grimper aussi haut que le chargeur d’origine, sinon vous risquez de décharger la batterie de votre ordinateur plus rapidement que vous ne la chargez. Faites bien attention à ne pas opter pour n’importe quelle marque aussi, le marché des chargeurs USB-C est plein de très mauvaises surprises.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo