Plusieurs multinationales ont décidé de revoir leur plan de communication en raison de la haine raciale qui sévit aux États-Unis.

Depuis quelques jours, le monde suit de près les événements tragiques qui émaillent les États-Unis : la mort de George Floyd, tué par un policier, a malheureusement remis en lumière le racisme systémique qui sévit dans le pays. La colère exprimée par les manifestants a entraîné une vague de violence policière dans certaines villes du pays et plusieurs voix s’élèvent pour les dénoncer et faire valoir les droits des Noirs américains. Le tout, dans un contexte ou le président américain lui-même attise les braises.

Dans cette situation, des multinationales ont décidé d’annuler des événements qui auraient dû avoir lieu cette semaine. C’est par exemple le cas de Sony, qui préfère décaler sa conférence centrée sur les jeux PS5 jusqu’à nouvel ordre. Elle était initialement prévue pour ce jeudi 4 juin, à 22h, heure française.

PS5 // Source : Sony

Sony, Google et EA repoussent leurs événements

« Bien que nous comprenions que vous êtes impatients de voir les jeux PS5, nous pensons que ce n’est pas le bon moment pour ça. Pour l’instant, nous prenons du recul pour permettre à des voix plus importantes d’être entendues », justifie Sony dans un tweet publié le 1er juin. La firme nippone considère que les gens ont, à juste titre, autre chose à penser et que le jeu vidéo est loin d’être essentiel en ces temps troubles. Elle a raison, même si le retard va compliquer un peu plus sa communication autour de la PS5, pas aidée par la crise du coronavirus. 

Sony n’est pas le seul acteur du marché du jeu vidéo à avoir pris cette décision. Dans un tweet diffusé le 31 mai, Electronic Arts a annoncé le report d’une présentation dédiée à Madden NFL 21 — simulation de football américain. «  Nous trouverons un autre moment pour parler de football avec vous. Car c’est plus important qu’un match, que le sport, et que cela nécessite qu’on reste tous ensemble pour changer », révèle l’entreprise. 

Google, de son côté, a dégainé très vite sa communication en repoussant sa conférence articulée autour de son système d’exploitation Android 11. « Nous serons de retour avec plus d’informations sur Android 11 très bientôt », indique la firme de Mountain View. La date de l’événement était fixée au 3 juin.

Partager sur les réseaux sociaux