Huawei a annoncé que son smartphone pliable ne sortira pas en septembre.

Samsung va s’en frotter les mains. Dans les colonnes de TechRadar, on apprend, le 15 août 2019, que le Mate X de Huawei ne sera pas prêt pour une sortie peu après la rentrée. Cet énième retard fera les affaires du Galaxy Fold sur le segment naissant des téléphones pliables.

La multinationale chinoise a confirmé que «  le Mate X sera disponible entre septembre et novembre 2019 », sans plus de précision. Samsung devra assumer le statut de pionnier, lui qui a dû retarder le lancement de son produit révolutionnaire en raison d’une fragilité pointée du doigt par la presse américaine.

Youtube/Huawei Mobile

Huawei reste prudent

Huawei n’a pas envie de payer les pots cassés au sortir d’une période d’incertitude liée à ses déboires avec l’administration américaine. Dès lors, il laissera volontiers Samsung essuyer d’éventuelles critiques virulentes avant de se lancer à son tour dans le grand bain. À l’origine, le Mate X, présenté à l’occasion du MWC, devait sortir au mois de juin pour 2 299 euros. Cette fenêtre de commercialisation a été révisée après les problèmes rencontrés par Samsung. Huawei expliquait qu’il ne voulait pas d’« un produit qui pourrait détruire sa réputation. »

À l’arrivée, on constate que les gros acteurs du marché de la téléphonie ne sont pas très confiants avec leur téléphone pliable. Et si, sauf immense cataclysme, le Galaxy Fold et le Mate X sortiront bel et bien cette année, les deux produits onéreux ont encore tout à prouver. On rappelle qu’ils se distinguent par leur approche en matière de design : le Fold associe deux écrans là où le Mate X n’en a qu’un seul qui se replie vers l’extérieur. À l’occasion d’un événement presse organisé à Shenzhen, TechRadar a pu constater que la charnière du Mate X avait évolué depuis la dernière version montrée.

Crédit photo de la une : Huawei

Partager sur les réseaux sociaux