La sortie du Mate X, le futur smartphone pliable de Huawei, a été repoussée à septembre prochain. Selon l'entreprise, cette décision a été prise pour éviter de répéter les erreurs de Samsung.

Le Huawei Mate X ne débarquera finalement pas dans les magasins avant quelques mois. C’est ce qu’a annoncé un porte-parole de la marque chinoise à CNBC le 14 juin : « Le smartphone pliable sera lancé en septembre, donc avec un peu de retard par rapport à ce qui était prévu. » Présenté officiellement dans le cadre du MWC en février dernier, le Mate X devait être prêt pour la mi-2019, et plus précisément pour le mois de juin selon CNBC.

Le Huawei Mate X // Source : Youtube/Huawei Mobile

Le retard du Mate X est un nouveau problème pour Huawei qui traverse en ce moment une période compliquée. Depuis son exclusion des télécoms aux États-Unis en mai dernier, la firme chinoise a fait face à de nombreuses conséquences néfastes. Certaines marques ont mis fin à leur relation avec elle et les ventes de ses smartphones ont chuté en France.

Le porte-parole de Huawei s’est malgré tout montré confiant et estime que «  la société pourra délivrer le produit aux utilisateurs » malgré ses problèmes. Selon lui, le Mate X devrait même tourner sous Android puisque le smartphone a été annoncé avant que Huawei ait été sanctionné par les USA.

Samsung pointé du doigt

Si les déboires de Huawei avec les autorités américaines sont liés au retard de son appareil, Huawei n’en laisse rien paraître. Le porte-parole de la marque a expliqué à CNBC que la décision de repousser la sortie du Mate X est liée aux problèmes rencontrés par Samsung avec son propre smartphone pliable. La société coréenne a en effet dû repousser la sortie de son Galaxy Fold à une date indéterminée car il était trop fragile.

Samsung Galaxy Fold // Source : Samsung

Huawei s’est même permis un petit tacle à l’encontre de son concurrent en précisant que la société « ne veut pas lancer un produit qui pourrait détruire sa réputation. » En bref, la firme veut montrer qu’elle proposera un produit complètement irréprochable contrairement à son rival. Huawei fait bien d’être prudent : vu ses difficultés récentes, la marque ne peut pas se permettre de sortir un téléphone à 2299 euros trop fragile pour être utilisé.

Partager sur les réseaux sociaux