Apple a livré quelques détails sur les nouveautés qui apparaîtront avec iOS 11.3, mise à jour majeure attendue pour le printemps.

Apple a livré un petit aperçu de ce qui attend les utilisateurs d’iOS avec la version 11.3 prévue pour le printemps prochain. Le focus sera mis sur les technologies introduites récemment, comme ARKit et les Animoji (une exclusivité iPhone X), et la firme de Cupertino ne manquera pas de se racheter une ligne de conduite en ajoutant un indicateur de remplacement de batterie. On fait le point en attendant que toutes les joyeusetés soient disponibles.

ARKit, batterie et Animoji

Avec iOS 11.3, les développeurs vont passer à ARKit 1.5, signifiant qu’il disposeront de plus de possibilités pour donner naissance à des expériences en réalité augmentée plus poussées. C’est surtout l’intégration au sein de l’environnement qui va être renforcé avec la prise en compte des surfaces verticales comme un mur ou une porte et l’opportunité de donner vie à un poster.

Conscient du succès de ses Animoji, qui sont carrément devenues les stars d’une publicité après le phénomène social du karaoké, Apple va en ajouter de nouveaux dans l’application iMessage. Les utilisateurs d’iPhone X vont ainsi pouvoir devenir un lion, un ours, un dragon ou un crâne.

De toute évidence, on n’utilisera pas les Animoji dans Business Chat, un service de messagerie qui met en relation un client et une entreprise pour faire des achats (grâce à Apple Pay), prendre des rendez-vous et autres. Discover, Hilton, Lowe’s et Wells Fargo font partie des partenaires et on imagine qu’il faudra encore patienter avant d’en profiter en France.

Pour redorer son blason après la débâcle, Apple compte intégrer un indicateur de santé de la batterie pour les iPhone 6 et ultérieurs. Il s’accompagnera d’une recommandation en cas de besoin de passer par le SAV et de la possibilité d’activer/désactiver la gestion intelligente des performances visant à empêcher les extinctions surprises.

Pour terminer, iOS 11.3 proposera un outil plus simple d’accès et riche en données sur sa santé en fonction d’informations fournies par l’application Santé, les hôpitaux et les cliniques.

Partager sur les réseaux sociaux