Pour protéger la batterie et les composants des iPhone, Apple ralentit les modèles équipés de batteries qui ont été beaucoup utilisées. Notez que rien ne dit que l'utilisateur peut percevoir ces changements de comportement du processeur à l'usage.

Hier, nous faisions le point sur une histoire qui a émergé sur Reddit et qui s’est diffusée jusqu’au fondateur du benchmark Geekbench pour obtenir des données fiables à son sujet : les iPhone équipés d’une vieille batterie auraient des performances altérées, limitées par le logiciel. Aujourd’hui, Apple a confirmé ce comportement dans un communiqué à The Verge.

« Notre but est d’offrir la meilleure expérience à nos clients, ce qui inclut prolonger la durée de vie de leurs appareils. Les batteries au lithium-ion deviennent petit à petit moins capables de répondre à un pic de puissance dans le froid, quand la charge est faible ou quand elles vieillissent. Résultat, il est possible que l’appareil s’éteigne pour protéger ses composants internes. 

L’année dernière, nous avons sorti une fonctionnalité pour les iPhone 6, iPhone 6s et iPhone SE pour lisser les pics de puissance, seulement quand il est nécessaire de prévenir une extinction non désirée de l’appareil. Nous avons étendu cette fonctionnalité aux iPhone 7 avec iOS 11.2 et nous la porterons sur les autres appareils à l’avenir. »

Concrètement, cela signifie que les iPhone dont la batterie est plus ancienne sont ménagés par Apple : comme nous avions pu le voir sur les benchmarks, le processeur ne va pas donner d’un coup sa puissance maximale, mais va procéder par petites fluctuations avant d’arriver à la puissance désirée.

Est-ce que, du côté de l’utilisateur, il y a un moyen de percevoir ce changement de comportement du processeur ? Pour le coup, c’est une donnée subjective. Les processeurs embarqués dans les smartphones aujourd’hui sont surdimensionnés pour la plupart des tâches qu’on leur demande de réaliser (changer d’app, ouvrir une page web, envoyer un sms, prendre une photo…). Cela dit, si vous lancez d’un coup une application très exigeante en ressource, elle peut vous apparaître plus lente le temps que votre iPhone ajuste la fréquence de son processeur.

Si l’on réfléchit quelques minutes, on comprend la position d’Apple, surtout si elle n’affecte pas l’usage quotidien des iPhone. Personne n’a envie d’avoir un smartphone dont la batterie est de moins en moins bonne ni un smartphone qui s’éteint par erreur alors qu’il est à 40 % de charge. Cela dit, en termes de communication, Cupertino fait des erreurs : laisser les utilisateurs découvrir cela et ne pas expliquer le pourquoi du comment, c’est la porte ouverte à toutes les conspirations. Qui n’a pas pensé de prime abord en lisant ces lignes que Apple bridait les iPhone pour les ralentir et en vendre des nouveaux ? 

De même, il aurait été préférable d’informer les utilisateurs de ce comportement au moment où il se déclenche sur un iPhone, par exemple par une pop-up explicative. D’autant que cette méthode de préservation de la batterie sera appliquée à tous les iPhone à l’avenir.

Partager sur les réseaux sociaux