Nintendo a publié les résultats financiers du dernier trimestre de l’année 2023. Les chiffres de la Switch sont logiquement en baisse, ce qui ne motive toujours pas la firme nippone à évoquer la suite.

Quand Nintendo se décidera-t-il à évoquer la console qui succèdera à la Switch ? C’est une question qui risque de se poser à chaque prise de parole de la multinationale. Même si les résultats financiers du dernier trimestre de l’année 2023 ont été partagés ce 6 février 2024, ça ne sera pas pour aujourd’hui. On y toutefois pourtant que la Switch se vend de moins en moins.

De janvier à décembre, Nintendo a écoulé 16,81 millions de Switch (- 12 % par rapport à 2022). C’est le deuxième volume le plus bas, derrière 2017, année de sortie de la console (en mars, ce qui a fait perdre deux mois de ventes). Depuis 2020, on observe une baisse inéluctable. Le rythme de croisière reste impressionnant au regard de la longévité de la Switch, mais plusieurs indicateurs laissent à penser qu’il est temps d’envisager la suite.

La Switch 2, c’est pour quand au juste ?

« Sur le dernier trimestre spécifiquement (oct-déc, le plus important de l’année), il est question de 6,9 millions de Switch écoulées dans le monde, en baisse de 16 % par rapport à 2022. Pour le coup, c’est le plus mauvais résultat de la console sur cette période de l’année », souligne Oscar Lemaire, journaliste spécialiste des chiffres. C’est le signe d’un « effondrement » qui n’a rien de surprenant : on parle d’une console qui va fêter ses sept ans et culmine à près de 140 millions de ventes depuis sa sortie. Elle est la troisième console la plus vendue de l’histoire, derrière la Nintendo DS et la PlayStation 2.

En dépit de ce déclin annoncé, Nintendo refuse toujours de parler d’une Switch 2 — ou d’un tout nouveau hardware. Aux investisseurs, le constructeur se contente de dire : « Nous allons continuer de travailler pour maximiser les ventes de jeux dans un environnement où beaucoup de personnes continuent de jouer à la Nintendo Switch. »

Nintendo Switch OLED // Source : Louise Audry pour Numerama
Nintendo Switch OLED // Source : Louise Audry pour Numerama

Il ajoute par ailleurs : « L’année fiscale est la septième depuis que nous avons lancé la Nintendo Switch, mais les ventes continuent d’être solides et il y a plus de joueurs que jamais auparavant. » Le volume est passé de 31 à 122 d’utilisateurs annuels entre 2018 et 2023. Une augmentation qui témoigne de la popularité de la console. C’est sans doute pour cette raison que la page est si dure à tourner. Le silence entourant la Switch 2 fait en tout cas un heureux : le modèle OLED se vend de plus en plus.

Dans un tweet publié le 6 février, NintendHome indique que Shuntaro Furukawa, président de Nintendo, a fait savoir que la Switch restera l’activité principale de l’entreprise en 2024. Ce qui veut à la fois tout et rien dire : la Switch 2 pourrait très bien être officialisée dans les mois qui viennent pour une sortie en fin d’année ou début 2025. Les plans seront précisés en mai, lors de la prochaine réunion avec les investisseurs — soit à la fin de l’année fiscale en cours, qui se termine le 31 mars. Jusqu’à cette date, Nintendo n’a aucun intérêt à parler de la Switch 2, sauf à vouloir cannibaliser les ventes de la Switch.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.